Accueil » RÉGIONS » Pluies diluviennes et inondations à Béjaïa. Plusieurs quartiers bloqués et circulation très difficile

Pluies diluviennes et inondations à Béjaïa. Plusieurs quartiers bloqués et circulation très difficile

Les dernières pluies diluviennes qui se sont abattues sur Bejaia, ont provoqué l’inondation de plusieurs quartiers du chef- lieu de wilaya. «Le cumul des précipitations enregistré, en espace de 4 heures, est intense. Il a atteint les 40 mm de 4h jusqu’à 8h du matin», a-t-on appris de la cellule de communication de la wilaya, qui rappelle que «les opérations de curage et de nettoyage des Oueds effectuées auparavant ont évité heureusement le pire». La protection civile est intervenue dans différents quartiers pour secourir des familles dont les maisons étaient inondées par les pluies. Encore une fois, et à chaque inondation, l’on évoque l’interminable problème des avaloirs bouchés et non nettoyés à temps par les services de la voirie communale et le curage des Oueds. Dans l’après-midi d’hier, les quartiers touchés par les inondations sont toujours pleins d’eaux et de gravats et de boue, des chaînes interminables de véhicules se forment pour circuler dans les quartiers de Béjaia. Les services techniques qui sont sur le terrain, appuyés par les moyens des entreprises publiques et privées, travaillent difficilement pour extraire les eaux et la boue et dégager la boue qui ferme même les trottoirs. Autres faits révélés par les intempéries, le manque de coordination entre services de l’Etat en pareil circonstance. Une situation déplorée par certains responsables d’entreprises, qui affirment que leurs services n’étaient pas informés, au préalable, de ces intempéries par le BMS diffusé portant 24 heures avant. Concernant ces fameux BMS, il faut dire que certains responsables, notamment des élus, leur accordent peu de crédits pour ne pas dire les ignorent carrément. En pareil circonstance, les membres des organisations de secours, censés être sur le terrain, ont apparemment rangés leurs gilets estampillés du croisant rouge dans les placards qu’ils exhibent portant en se bombant le torse lors des visites officielles. Les intempéries révèlent, à chaque fois que Dieu fait, que les plans ORSEC confectionnés par les autorités locales ne sont en fin de compte que des papiers qui ornent les bureaux feutrés sans plus d’efficacité. Après ces fortes précipitations de pluies, plusieurs citoyens de la wilaya se sont posés la question du devenir de L’EPIC communal créée pour la collecte et le ramassage des ordures ainsi que le balayage. «Les inondations de ce matin sont principalement causées par les avaloirs qui sont bouchés dans plusieurs endroits. Ils sont incapables d’absorber les quantités importantes des eaux de pluies », nous dira un citoyen de Béjaia qui nous montre une situation désolante ou des bouteilles, du carton, des sachets en plastique et autres déchets jetés aléatoirement et bouchent les avaloirs. « En l’absence de poubelles au niveau des principales rues du chef-lieu de wilaya ainsi que des balayeurs ces derniers temps, tous les déchets jetés, inconsciemment par certaines personnes, font qu’à chaque précipitation de pluies, l’évacuation des eaux est très difficile via les avaloirs », nous dira un responsable d’une association de quartier qui pointe du doigt les services d’hygiène de l’APC de Béjaia. L’espoir de voir le démarrage de l’EPIC communal afin de gérer comme il se doit le volet hygiène à Béjaïa, tarde toujours malheureusement. En dépit de la désignation d’un directeur, la signature des statuts, la réservation d’une enveloppe financière, le démarrage tarde toujours. Rappelons que la commune de Béjaia a créé, il y a plus d’une année de cela, un EPIC (établissement public à caractère industriel et commercial) qui se chargera de la collecte des ordures ménagères. Le dossier de sa création a été finalisé et une première enveloppe financière de 32 milliards de centimes a été allouée. Un Epic qui ne rentre toujours pas en service pour des raisons inconnues !!!

À propos Hocine Smaali

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Gestion des écoles primaires à Bejaia. Les communes mises à l’index

La gestion au quotidien des ...

Pénétrante autoroutière Bejaia-Ahnif (Bouira). Le tronçon Takrietz-Timezrit livré prochainement

La livraison d’une autre partie ...

Béjaia. Début de campagne oléicole sous de mauvais auspices

La campagne oléicole a démarré ...

Ighram (Béjaïa). L’un des derniers prisonniers de Ksar Tir nous quitte

Evoquer la Révolution de Novembre ...

Rencontre dédiée à son parcours à Tazmalt (Béjaïa). Il y a 63 ans, tombait au champ d’honneur Abderrahmane Mira

Le 63ème anniversaire de la ...