Accueil » ÉCONOMIE » Plans d’action du Gouvernement. Vers la création de nouvelles banques privées

Plans d’action du Gouvernement. Vers la création de nouvelles banques privées

Le premier ministre répondra, aujourd’hui, aux interrogations des élus soulevées pendant ces deux jours après exposé du plan d’action. Un programme ambitieux mais est interpellé à plus d’implication pour sa concrétisation sur le tas. Sa priorité à court terme est, incontestablement, l’amélioration du pouvoir d’achat des citoyens. Voilà en somme la quintessence des réactions mitigées des députés de cette Assemblée, née de la dernière élection législative anticipée de juin dernier. Autant de questions taraudent les esprits de certains élus que nous avons rencontrés en marge des travaux de cette plénière consacrée, essentiellement, à l’examen et l’adoption du plan d’action du Gouvernement dont son credo est de situer les priorités. Dans l’hémicycle, certains s’agitent en l’absence de concurrents farouches et veulent se la jouer aux opposants en l’absence d’une forte opposition à laquelle nous a habitués l’assemblée, surtout lors des présentations des projets de lois de Finances. Revenant à l’essentiel, nos interlocuteurs s’interrogent sur le caractère urgent de la concrétisation de cette feuille de route sur le tas, eu égard aux propos de Benabderrahman, ceux de situer les priorités dans ce contexte combien difficile à supporter pour les Algériens. Quelles sont les conditions sur lesquelles s’appuiera le Gouvernement pour la concrétisation du plan d’action? Ce Plan est axé essentiellement sur l’engagement de réformes structurelles destinées à relancer l’économie nationale et moderniser le système bancaire et financier. Le premier ministre avait annoncé, avant hier, la création de banques privées, une aubaine pour passer l’éponge des scandales des banques publiques suffisamment souillées pour leur implication dans des affaires de corruption grâce aux crédits faramineux qu’elles ont alloués aux hommes d’affaires, actuellement emprisonnés. Le volet économico- financier s’est taillé la part belle de cette seconde journée, eu égard à la multiplication des entraves qui se dressent telle une velléité à tout processus de redémarrage de notre économie et notre industrie, y compris le volet relatif à l’exportation des nouveaux mécanismes qui seront mis en place pour accompagner les investisseurs, avec la conjugaison des efforts de notre diplomatie pour la diversification de notre Economie. L’investissement doit être repris en conformité avec l’ordre mondial en dépit de la crise sanitaire qui a ébranlé toutes les Nations et affaibli leur nerf de guerre. Le soutien inconditionnel au volet social et aux catégories les plus vulnérables, a été le sujet phare sur lequel les intervenants ont focalisé leurs interventions, en cette seconde journée, après la présentation du plan du Gouvernement, avant-hier, par le premier ministre et premier argentier du pays. L’enveloppe plafonnant les 18 milliards de dinars qui sera octroyée à la catégorie la plus vulnérable et aux plus démunis, a suscité l’intérêt de tous par plaidoyer en faveur de l’accélération du processus de sa concrétisation, en ce contexte difficile et désastreux né des répercussions néfastes de la crise sanitaire et la crise multidimensionnelle. Une revendication sociale qui est brandie tel un leitmotiv par cette frange de la société. Les exportations hors hydrocarbures, une option sur laquelle a focalisé le premier ministre, ont connu une hausse de 118% durant les huit premiers mois de 2021, soit 2.9 mds de dollars par rapport à l’année dernière où il a été enregistré un montant 1.34 milliard de dollars à en croire les estimations du ministère du commerce.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Selon le journal officiel. Reprise des levées d’immunité pour plusieurs élus

Les parlementaires qui nous ont ...

Tourisme et Sport. 6ème foulée des gazelles algériennes

En prévision de la journée ...

Le SITEV du 30 au 02 juin à la Safex. Une opportunité aux professionnels du tourisme

Le Salon international du tourisme ...

Marché pétrolier mondial. Quelles perspectives à court terme?

Le ministre de l’Energie et ...

Banque Mondiale. 18,5 milliards de dollars de perte à Ghaza

Le bilan de cette agression ...