Accueil » ACTUALITE » Pensée à Hadj Miliani, l’étincelle amicale

Pensée à Hadj Miliani, l’étincelle amicale

A notre cher et regretté Miliani, nous vivons ta disparition soudaine et «brutale comme un terrible cauchemar», il nous est très difficile d’admettre ce tragique et dramatique départ. Car pour tous ceux qui t’ont connu, apprécié et aimé, tu es un être à part par ta bonté et ton humilité, par ta sincérité et ta générosité, par ta simplicité et «ton sens élevé des responsabilités». Par ton exemplarité et ta disponibilité, tu ne savais pas dire non sauf quand il s’agissait de combattre «l’insignifiance et l’ignorance». Avec ton regard tantôt généreux mais toujours rigoureux, tu apportais toujours cette touche particulière de convivialité et de félicité (blague oblige). Enfin, que dire de plus si ce n’est affirmer que ta personne servira de mémoire vivante et de modèle de bienveillance et d’espérance. Te connaissant, tu fredonnerais certainement non sans amusement ce joli refrain: «Au fond, mourir, c’est ne plus s’arrêter de rire». Repose en paix Hadj, On ne t’oubliera jamais.

À propos Adnan H.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Intellectuel, professeur et chercheur, Hadj Miliani nous quitte à l’âge de 70 ans. Un homme sans chichi…

«La littérature est une affaire ...

La photo, cet horizon de désir. Nora Zair: «Je m’exprime à travers l’image»

La culture photographique n’a jamais ...

Le fanatisme religieux qui «père sévère»

«C’est la certitude qui rend ...

Le fanatisme religieux qui «père sévère»

«C’est la certitude qui rend ...

L’abjection contre la femme se poursuit

Nous sommes les seuls parmi ...