Accueil » CHRONIQUE » Pas de relâchement !

Pas de relâchement !

Le ministre de la Santé, Pr Benbouzid, n’a pas écarté une éventuelle quatrième vague de la Covid-19 en Algérie, mardi. Benbouzid a appelé les citoyens à « poursuivre la vaccination pour renforcer l’immunité collective et se prémunir contre la pandémie du coronavirus de manière à atteindre un taux de vaccination de 75%», sans toutefois écarter « une éventuelle quatrième vague du virus ». Dans les rues, on sent un relâchement des citoyens. Le public est désormais autorisé d’accès au stade. Dans le même sillage, les pouvoirs publics vont exiger le pass sanitaire ou un carnet de vaccination pour permettre aux supporters d’accéder aux tribunes. Et pourtant, le Monde retient son souffle avec l’apparition d’un sous-variant qui aurait une grande capacité de propagation et de contamination. L’Europe craint donc une cinquième vague. Cette vague entraînerait une quatrième vague chez nous. En effet, les autorités sanitaires britanniques ont indiqué, vendredi, avoir placé sous surveillance le sous-variant du Delta se propageant au Royaume-Uni, qui semble plus transmissible mais pas plus dangereux, dans un contexte d’envolée des cas de COVID-19. Cette nouvelle forme du Sars-Cov-2 représente pour l’instant seulement 6% des cas britanniques détectés. Mais elle progresse, ce qui laisse penser qu’il peut être plus contagieux que Delta. Le variant «AY4.2» représentait la semaine dernière 6% des cas au total au Royaume-Uni, a précisé dans son bulletin hebdomadaire la UK Health Security Agency, qui l’a classé comme «variant en cours d’investigation». En revanche, ce variant «ne semble pas causer de version plus grave de la maladie ou rendre les vaccins actuellement distribués moins efficaces», a-t-elle souligné. Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 a fortement augmenté en Allemagne depuis une semaine, montre le bilan épidémique publié ce vendredi 22 octobre, ce qui pourrait conduire à un resserrement des restrictions dans le pays à l’approche de l’hiver. Le nombre de nouvelles contaminations est en hausse régulière depuis trois semaines aux Pays-Bas, à la suite de l’allègement de nombreuses mesures de distanciation sociale. Même si le nombre de morts reste limité, les hospitalisations ont augmenté de 20 % en une semaine et retrouvé leur niveau de début septembre. Comme le précise à Ouest-France, le Pr Antoine Flahault, épidémiologiste directeur de l’Institut de santé globale en Suisse, la situation épidémique de Covid-19 reste préoccupante en Europe. «Mais pour le moment la France est épargnée», lit-on. Nous devons être vigilants et rester à l’écoute du Monde.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Pièces détachées autos, le puzzle !

Dans un communiqué publié ce ...

L’OPEP optimiste face aux incertitudes!

Mardi, les prix du pétrole ...

Le Covid qui intrigue toujours !

Selon une étude sur la ...

La chute du blé, une aubaine pour l’Algérie!

Suite à une baisse des ...

L’Algérie à l’heure de la transition énergétique

L’Algérie possède un potentiel considérable ...