Accueil » ACTUALITE » Pas de détention provisoire pour Brahim Ghali en Espagne L’autre échec marocain !

Pas de détention provisoire pour Brahim Ghali en Espagne L’autre échec marocain !

Pas de confiscation de son passeport et pas de mise en détention provisoire. Tel est le verdict prononcé par la Justice espagnole via son magistrat qui avait ouvert le procès du président sahraoui, après dépôt de 02 plaintes contre lui par les autorités marocaines pour tortures et génocides. Ont-ils été déboutés par la Justice espagnole? Cependant, le président sahraoui, Brahim Ghali et SG du Front Polisario, après avoir répondu, favorablement, à la convocation de comparaître devant la Justice espagnole, vient de dénoncer ce qu’il a qualifié de stratégie marocaine pour criminaliser le Front Polisario. A ce titre, la Justice espagnole vient de trancher sur le cas du président de la République Sahraouie, Brahim Ghali, et les accusations fomentées contre lui par le Makhzen de par son statut du chef suprême du Polisario. Pour rappel, le président sahraoui et leader du Polisario a comparu devant la justice espagnole via vidéoconférence depuis sa chambre d’hôpital où il était en soins intensifs dus à sa contamination par la Covid-19. La partie civile qu’est le makhzen avec qui le peuple sahraoui est en conflit qui perdure depuis 40 ans pour sa confiscation de son autodétermination, l’a accusé de crime contre l’humanité. Les griefs retenus contre lui par le pouvoir marocain se résument en deux enquêtes diligentées par la partie marocaine d’accusation de torture et de génocide. La justice espagnole qualifie cette décision d’irrecevabilité puisque «le rapport de l’accusation (…) n’a pas apporté d’indices» que le chef du Polisario est «responsable d’un délit». Le président sahraoui a accompli son devoir pour montrer à l’opinion internationale son respect de la justice espagnole souveraine pour dénoncer les exactions commises contre son peuple qui n’aspire qu’à son autodétermination qui, signalons le, piétine à cause de l’entêtement du makhzen, soutenu par ses sbires français et ceux de l’UE qui happent les richesses du Sahara occidental sous la domination marocaine. Arrivé à Alger après avoir accompli sa noble mission et sa volonté de faire entendre la voix de la RASD pour dissiper les malentendus et les manoeuvres déstabilisatrices marocaines pour capoter le processus de paix engagé sous l’égide de l’ONU via l’organisation du Référendum, le président sahraoui séjourne actuellement à l’hôpital militaire Ain Naadja à Alger après son retour de la capitale espagnole. Dans cette réaction, le comité algérien de solidarité avec le peuple sahraoui vient de saluer ce retour triomphant du SG du Front du Polisario en Algérie avant de rejoindre son peuple et son siège à la présidence du « Rabouni » à Tindouf dans les camps de réfugiés sahraouis où l’attendent ses compatriotes sahraouis. Dans ce message de bienvenue à Alger du chef suprême du Polisario, le comité de fraternité algéro-sahraoui se félicite de la position de Brahim Ghali et affirme que l’Algérie, terre d’accueil, d’inspiration aux nobles idéaux de notre continent, symbole de dignité et de courage, est honorée de recevoir le Président Brahim Ghali, le Valeureux Combattant, chef de la résistance populaire sahraouie qui a forcé le respect et l’admiration et qui poursuit avec foi et détermination le combat pour la libération de son pays. Le rédacteur du communiqué qu’est Mahrez Lamari, rend hommage à ce retour triomphal et sa présence à Alger qui a accueilli tous les grands leaders valeureux combattants, Héros de la résistance populaire africaine contre le colonialisme, l’apartheid et le sionisme. La position de principe de l’Algérie est claire, constante, sans ambiguïté et cohérente, elle est inspirée de l’attachement de notre chère patrie aux valeurs et aux enseignements tirés de la lutte du peuple algérien pour son indépendance et basée sur la défense du principe de l’autodétermination et au respect de la Charte et Doctrines des Nations Unies en matière de décolonisation. Par cette position digne et honorifique, poursuit le militant algérien, l’Algérie oppose aux idées et pratiques coloniales en Afrique et au Sahara occidental, une leçon de respect des principes de morale et de conduite, sages des relations internationales.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Forum économique algéro-italien au CIC à Alger. Pour un partenariat gagnant-gagnant

L’ambassadeur d’Italie en Algérie, après ...

Relations bilatérales algéro-italiennes .Le Premier ministre italien, Mario Draghi, aujourd’hui à Alger

Mais qu’est-ce qui fait courir ...

Micro-entreprise. Le Salon international prévu au mois de septembre prochain

Dans le domaine de la ...

Propos du Ministre du tourisme sur les vacances des Algériens. Une question de pouvoir d’achat

La saison estivale est bel ...

Grâce présidentielle. Mesures d’apaisement pour 44 hirakistes

Il s’agit, selon le communiqué ...