Accueil » CHRONIQUE » Palestine, halte au massacre!

Palestine, halte au massacre!

Après l’opération violente à Jénine, l’armée israélienne a repris ses actions punitives à Naplouse, où deux Palestiniens ont perdu la vie. Les responsables de la sécurité israélienne ont une longue tradition d’utiliser des assassinats ciblés, ne reculant devant rien pour satisfaire leur soif de violence. Le secrétaire général de l’ONU a souligné jeudi que «l’escalade n’est pas la réponse» aux «préoccupations légitimes d’Israël concernant sa sécurité», tout en dénonçant l’«usage excessif de la force» lors de l’opération militaire à Jénine cette semaine. «Je comprends les préoccupations légitimes d’Israël pour sa sécurité. Mais l’escalade n’est pas la réponse. Cela renforce la radicalisation et conduit à un cycle de violence et d’effusion de sang qui s’aggrave», a déclaré Antonio Guterres à la presse, revenant sur l’opération qui a eu lieu en début de semaine. «Restaurer l’espoir du peuple palestinien dans un processus politique sérieux, conduisant à une solution à deux États et à la fin de l’occupation, est la contribution essentielle d’Israël à sa propre sécurité», a-t-il ajouté. «Les frappes aériennes et les opérations terrestres d’Israël dans un camp de réfugiés bondé ont représenté la pire violence en Cisjordanie depuis des années, avec des conséquences importantes sur les civils», a-t-il décrit, jugeant que les frappes aériennes «sont en contradiction avec des opérations de maintien de l’ordre». S’adressant aux journalistes, le Secrétaire général a noté que des écoles et des hôpitaux avaient été endommagés à Jénine, ainsi que des réseaux d’eau et d’électricité. Au demeurant, la Cour pénale internationale a affirmé qu’elle surveillait «en permanence» la situation dans les territoires palestiniens occupés après l’agression sioniste contre la ville de Jénine dans le nord de la Cisjordanie qui a coûté la vie à 13 Palestiniens, dont des enfants. «Le Bureau du procureur surveille en permanence la situation et les développements en Palestine dans la mesure où ils sont pertinents pour les enquêtes en cours du bureau», a déclaré le bureau du procureur de la CPI, Karim Khan. Israël se croit tout permis et ne fait pas état des mises en garde des organisations internationales sachant que l’Etat sioniste est bien soutenu par l’Occident, qui ne lésine pas sur les moyens pour dénoncer la Russie en soutenant l’Ukraine.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Déjà des mesures contre les feux de forêt !

La Commission nationale de protection ...

Blé, l’Algérie sereine…

Les prix du maïs, du ...

Valorisation des eaux usées, le défi

Le ministre de l’Hydraulique, Taha ...

Le FLN se prépare aux élections…

Sous la direction d’Abdelkrim Ben ...

Le SOS des enfants du Soudan

«Depuis près d’un an, les ...