Accueil » CHRONIQUE » Palestine face à un Occident «hypocrite»

Palestine face à un Occident «hypocrite»

Mardi, le Haut-commissaire de l’ONU aux Droits de l’Homme, Volker Türk, rappelle dans un communiqué que «l’imposition de sièges qui mettent en danger la vie des civils en les privant de biens essentiels à leur survie est interdite par le Droit international humanitaire». Le ministre de la Défense israélien avait annoncé qu’un «siège complet» était imposé à la bande de Gaza. «Pas d’électricité, pas d’eau, pas de gaz, tout est fermé», a déclaré Yoav Gallant. Dans une allocution télévisée, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a appelé à la formation d’un «gouvernement d’union nationale d’urgence sans conditions préalables». Israël ne recule jamais pour «punir» les Palestiniens et cela le monde le sait et le connaît. Israël a tué des enfants et des civils, tue encore et tuera encore tant que l’Occident soutient l’Etat sioniste. Le pouvoir israélien bafoue toutes les règles internationales depuis des décennies, se moque littéralement des 400 résolutions votées à l’ONU contre la colonisation, le mur de séparation ou le blocus de Gaza et les pays occidentaux ont laissé et laissent faire. Déjà, les Européens ont multiplié les condamnations des massacres du mouvement islamiste. A Bruxelles, Josep Borrell, le chef de la diplomatie de l’Union européenne, a rappelé dès dimanche que «l’UE est solidaire d’Israël, qui a le droit de se défendre, conformément au droit international, face à ces attaques violentes et aveugles». C’est l’Espagne qui va contester cette décision suivie par le Luxembourg, l’Irlande et le Danemark avant que l’UE ne fasse marche-arrière. La Commission a fait savoir qu’elle lançait «un réexamen urgent de l’assistance de l’Union européenne à la Palestine», la France a annoncé, mardi, ne pas être favorable à cette mesure. Le communiqué commun publié à l’issue d’une discussion entre leurs dirigeants, l’Allemagne, les États-Unis, la France, l’Italie et le Royaume-Uni déclarent qu’ils «soutiendront les efforts d’Israël pour se défendre» et condamnent «sans ambiguïté possible le Hamas et ses actes terroristes révoltants». Un communiqué de la honte et qui ne fait que renforcer la «criminalité» d’Israël. Et pourtant, les Palestiniens comme les Ukrainiens ont le droit de se défendre. Cet Occident hypocrite n’a rien fait, ces derniers mois, pour obliger les Sionistes d’arrêter leur violence vis-à-vis des Palestiniens. Cet Occident n’a aussi rien fait pour la Paix dans la région. Erdogan estime que le conflit entre Israël et la Palestine était la source de tous les problèmes au Moyen-Orient. Dans sa déclaration dimanche sur le regain de violence dans la bande de Gaza, le président turc a déclaré qu’il est temps de régler définitivement ce conflit afin de garantir une paix durable dans la région. «Tant que ce problème ne sera pas résolu de manière équitable, notre région continuera à vivre dans un désir de paix», a-t-il déclaré. La CGT appelle le Conseil de sécurité de l’ONU à prendre une résolution, exigeant l’arrêt immédiat de toutes les hostilités et permettant aux organisations humanitaires d’intervenir sans délai. Mélenchon appelle à la paix et au cessez-le-feu. Le Vatican est favorable à la Paix. Alger a toujours été du côté palestinien et a toujours soutenu les plans de paix approuvés par les acteurs palestiniens.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Déjà des mesures contre les feux de forêt !

La Commission nationale de protection ...

Blé, l’Algérie sereine…

Les prix du maïs, du ...

Valorisation des eaux usées, le défi

Le ministre de l’Hydraulique, Taha ...

Le FLN se prépare aux élections…

Sous la direction d’Abdelkrim Ben ...

Le SOS des enfants du Soudan

«Depuis près d’un an, les ...