Accueil » ACTUALITE » Oran était parée de couleurs méditerranéennes. Une cérémonie festive

Oran était parée de couleurs méditerranéennes. Une cérémonie festive

Extraordinaire cérémonie d’ouverture sous les éloges du Comité international des Jeux Méditerranéens et ceux de son président Tizzano. L’Algérie l’avait promis. Aussitôt dit aussitôt fait. Les Algériens ont été aux anges. Les Oranais en particulier ont encore les étoiles dans les yeux après la réjouissance procurée par l’ouverture des JM d’Oran de 2022. Une cérémonie inédite dédiée en majeure partie au patrimoine culturel et artistique local, ce qui n’est pas rien dans les annales sportives locales. C’est sous la «hola» à l’algérienne, les «One, two, tree, viva l’Algérie» cette expression du terroir et «les Algériens» que les Oranais ont accueilli la cérémonie d’ouverture des JM d’Oran de 2022. Un pur moment de régal et d’émotion s’empreint alors des esprits. Une cérémonie qui a tout simplement ébloui, émerveillé et tenu toutes ses promesses. Les délégations des 26 pays invités, entrant au stade, n’en revenaient pas et n’en croyaient pas non plus leurs yeux tellement ils ne s’attendaient pas à pareil surprise dans un stade olympique des grands jours et plein à craquer à l’occasion. Elles n’ont pas d’ailleurs hésité à prendre des photos du stade, des spectateurs et de la fiesta qui y régnait dès leur apparition, sous les youyous et les applaudissements des présents. Une fête qui sera gravée à jamais dans la mémoire des Algériens et des riverains surtout. L’ouverture de la 19e édition des Jeux Méditerranéens qu’abrite la capitale de l’ouest du pays, à partir de samedi au Stade de la ville, pour la circonstance s’est surtout distinguée par la version symphoniste et modernisée de l’hymne national donnée en milieu de la fête. Une cérémonie au cours de laquelle l’histoire de l’Algérie et sa valeur dans la Méditerranée a été graphiquement mise en exergue à travers de nombreux shows et musiques sans oublier les spectacles. Le Président de la République, Abdelmajid Tebboune, a donné le coup d’envoi officiel de la 19ème édition en présence de personnalités de marque, à leur tête l’Emir de l’Etat du Qatar, son Altesse Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, invité d’honneur de cette édition. El Bahia était parée des couleurs de Dame la méditerranée lors d’une cérémonie historique et exceptionnelle. En d’autres termes, un véritable éclat de couleurs, de lumières d’artifices mais aussi de notes musicales cousues haut main par la magique troupe symphonique. Une cérémonie artistique complète avec tous les éléments expressifs aussi bien sur le plan du scénario, de la chorégraphie, de la mise en scène et de la scénographie que le recours à des techniques de pointe. La fête a été exécutée par un orchestre symphonique, composé d’une centaine de musiciens. Elle a compris des mouvements artistiques d’ensemble sur une superficie de 9.000 mètres carrés et 500 drones ont été utilisés à cette fin, en plus d’un spectacle son et lumière et des jeux pyrotechniques. La présentation artistique de la cérémonie d’ouverture a compris vingt tableaux avec la participation de 800 personnes dont des artistes, des danseurs, des techniciens de l’image et de l’éclairage. Le scénario a mis en exergue les multiples facettes de la culture algérienne en général, celle de la région Ouest et de la ville d’Oran en particulier, l’impact de la culture algérienne dans le bassin méditerranéen ainsi que la contribution des personnalités algériennes à la civilisation humaine au niveau du bassin méditerranéen. Et comme le veut la tradition des JM, la délégation de la Grèce a été la première à pénétrer sur la piste du stade, étant donné que ce pays est le berceau des civilisations et des Jeux olympiques, suivie par l’entrée des délégations d’Albanie, d’Andorre, d’Espagne et l’Italie, la plus grande délégation participant au rendez-vous d’Oran avec un nombre de 371 athlètes. Sous les applaudissements et les chants du public présent dans les tribunes, les délégations participantes ont continué de fouler la piste d’athlétisme du stade, les unes après les autres, avant que les athlètes tunisiens ne fassent leur entrée, en tant que première délégation d’un pays arabe à entrer sur le terrain. Les hôtes d’Oran n’ont pas hésité à scander le nom de l’Algérie, à souhaiter un « Bonjour l’Algérie », à saluer la foule et à faire des signes de fraternité vers les caméras de télévision qui retransmettaient en direct l’évènement. La délégation marocaine autant que celle d’Egypte a eu également droit à un accueil chaleureux, digne des valeurs de fraternité qui lient les peuples arabes. L’apparition de la délégation algérienne a été accueillie par une explosion de joie dans les tribunes où le public, constitué de jeunes et de familles entières, brandissait les couleurs nationales et scandait le célèbre slogan « One two, three Viva l’Algérie ». Les tenues de certains athlètes et des représentants de la délégation algérienne ont varié entre le style traditionnel et le moderne, exprimant l’association de l’authenticité et la civilisation représentée par la société algérienne. Et vint le moment décisif avec le discours du commissaire des JM, Mohamed Aziz Derouaz, et celui du Président du Comité International des JM, l’Italien Davide Tizzano. Les deux responsables ont relevé les efforts déployés par l’Etat algérien pour faire de cette 19ème édition une réussite. Puis la parole a été donnée au Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui a donné le coup d’envoi officiel de l’édition d’Oran-2022. Par la suite, la place a été cédée à un nombre de spectacles chorégraphiques et folkloriques. Cerise sur le gâteau: les 500 caméras drones ont survolé le ciel pour former des tableaux de tous les sports concernés par les JM, notamment le cyclisme, le handball et l’athlétisme et autres, dans un spectacle inédit. La clôture a été marquée par une pièce musicale initiée par un orchestre dirigé par le maestro Salim Dada, également président de la commission des cérémonies d’ouverture et de clôture des JM Oran-2022. Le chanteur tunisien Lotfi Bouchnak et Dounia Al-Jazairia se sont produits en duo, sans oublier la présence éminente du célèbre groupe de Sidi Bel-Abbès « Raina Rai », le tout sous les lumières flamboyantes des feux d’artifice qui ont illuminé le ciel d’Oran « El Bahia ». La 19e édition des JM à Oran réunira 3.390 athlètes de 26 pays dont 18 européens, 05 africains et 03 asiatiques.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ruées massives et précoces des estivants sur les plages de l’ouest Il ne suffit plus de température minimum pour se baigner

Faut-il attendre une température minimum ...

Sécurisation des plages «Opération coup de poing contre les squatteurs»

Comme il a été dénoncé ...

Prochaine session d’APW. Les forêts, la saison estivale, la santé et d’autres dossiers

La prochaine Session ordinaire de ...

Le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres. Projets de grande envergure au menu

Un nouveau Conseil des ministres ...

En période électorale, l’obsession politique sur l’Islam devient particulièrement préoccupante. La mosquée de Paris dénonce

Que reproche-t-on aux Musulmans de ...