Accueil » ACTUALITE » ONSC – Association «Adwaa Rights». Iftar collectif en l’honneur d’étudiants africains

ONSC – Association «Adwaa Rights». Iftar collectif en l’honneur d’étudiants africains

Ce sont des étudiants africains, une centaine venue de 35 pays différents que constitue le continent et qui poursuivent leurs études supérieures au niveau des Universités d’Alger, invités à prendre part à un iftar, rupture de jeûne à l’hôtel SULTAN à Alger. Accueil chaleureux et ambiance conviviale ont été réservés aux jeunes étudiants africains qui poursuivent leurs études dans les différentes universités d’Alger pour la rupture du jeûne au niveau de l’hôtel SULTAN au quartier de Hussein Dey à Alger centre, supervisé par le président de l’Observatoire National de la société civile et le président du conseil supérieur de la jeunesse.
Ces étudiants, si élégants et sourires aux lèvres étaient au summum de la joie où ils ont honoré de leurs présences à cette cérémonie d’iftar au côté des journalistes venus couvrir l’événement et partager avec eux ce moment d’extrême importance, et aussi des membres de plusieurs associations caritatives sous l’œil vigilent de l’Association de défense des droits de l’homme, Adwaa Right, créée par l’ex premier responsable du Scout musulman algérien, nommé récemment au poste de président de l’Observatoire ONSC en remplacement de M.Meliani. Le président de l’Observatoire Nour Eddine Benbraham, et celui du CSJ Mustapha Hidaoui et le président de l’Association des étudiants africains en Algérie, le DR Moussa Sisko, ont encadré cet iftar ramadhanesque avec beaucoup d’émotions, un geste symbolique qui illustre l’amour du prochain dans un esprit fraternel, et qui a en plus ravivé les traditions ancestrales de générosité et du respect d’autrui en ce mois sacré du Ramadhan. Les étudiants africains sont originaires de plusieurs pays entre autres le Kenya, Ouganda, Sénégal, Ghana, Potswana, Niger, Gabon, Siera Leone, Mouzambique et la Maurétanie etc. Ces étudiants étudient gratuitement dans les Universités Algériennes ce qui malheureusement n’est pas le cas dans leur pays où faire des études supérieures vous coûte les yeux de la tête, nous apprennent nos amis de Diarra Leone qui partageaient notre table avant la rupture du jeûne. Dans leurs interventions respectives en marges de cette cérémonie conviviale, le président de l’Association des étudiants africains a salué cette initiative louable, celle d’associer les jeunes étudiants étrangers autour d’un iftar qui symbolise et illustre tout l’attachement des Algériens aux valeurs de l’islam. Le DR Moussa Sisko a tenu d’abord à féliciter ses deux initiateurs de cette rencontre que sont le président de l’ONSC et celui du CSJ, par annoncer que son Association prépare une feuille de route pour l’implication des étudiants africains dans le processus d’intégration dans la société civile pour permettre un meilleur ancrage de ces étudiants qui seront les cadres de demain après leurs formations en Algérie où ils pourront contribuer au Développement de l’Afrique. Selon lui, l’Algérie est un carrefour important d’échanges entre tous les pays africains et qui joue un rôle d’unificateur et de modérateur pour booster l’économie de chaque pays à travers les échanges dans plusieurs domaines. Le DR Moussa Sisko a invité les présents à cette occasion à se mélanger avec les étudiants africains pour créer une symbiose et éviter de sombrer dans l’indifférence, une proposition qui avait réjoui tous les présents où on était assis côte à côte autour de cette « maïda » d’iftar avec en sus 03 étudiants par table au côté des Algériens, ce qui a permet un meilleur dialogue et une communication efficace entre tous.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Selon le journal officiel. Reprise des levées d’immunité pour plusieurs élus

Les parlementaires qui nous ont ...

Tourisme et Sport. 6ème foulée des gazelles algériennes

En prévision de la journée ...

Le SITEV du 30 au 02 juin à la Safex. Une opportunité aux professionnels du tourisme

Le Salon international du tourisme ...

Marché pétrolier mondial. Quelles perspectives à court terme?

Le ministre de l’Energie et ...

Banque Mondiale. 18,5 milliards de dollars de perte à Ghaza

Le bilan de cette agression ...