Accueil » ORAN » Nouvelles dispositions de facilitations dans les engagements et les crédits de paiement. Important programme d’équipements publics à Oran en 2023

Nouvelles dispositions de facilitations dans les engagements et les crédits de paiement. Important programme d’équipements publics à Oran en 2023

Quelle différence entre une autorisation d’engagement et un crédit de paiement ? Quels programmes d’équipements publics à prévoir au titre de l’année 2023 dans la wilaya d’Oran ? La Direction des Equipements Publics de la wilaya d’Oran (DEP) a mis en place, au titre de 2021 et 2022, un important programme d’équipements publics destinés à renforcer les chantiers des infrastructures dont une exploitation optimale devrait permettre une rentabilité dans les années à venir. Sur instructions du gouvernement, rappelons-le, la DEP qui a réussi le pari de tenir fin prêt, par la livraison totale de l’intégralité des équipements publics prévus par la 19 édition des JM d’Oran de l’ensemble des infrastructures dédiées, comme les hôtels, les stades, les logements, le Village méditerranéen et Complexe olympique d’Oran, le patrimoine immobilier existant entièrement réhabilité, l’amélioration urbaine envisage de poursuivre la même cadence des travaux pour l’année prochaine a-t-on appris de sources de la direction des équipements publics sise en face de la Mairie de hais Yasmine d’Oran. Pour cela, la DEP a tracé un ambitieux programme d’équipements publics au titre des Programmes Sectoriels de Développement (PSD) au titre de l’année 2023. Quelles perspectives? Parmi les équipements publics prévus, on y trouve des cités intégrées, CEM, lycées, groupes scolaires, sûretés urbaines et polycliniques. Le wali Sayoud avait insisté sur la nécessité de renforcer la mise en place des équipements publics supplémentaires dans la wilaya au sujet de l’expansion urbaine qu’elle enregistre. «Il s’agit de nouvelles opérations et projets à utilité publique et générale dont les choix de terrain sont déjà faits et les entreprises de réalisation retenues» a indiqué le chef de service des marchés au niveau de la DEP M.Mesgoua Houari. Ces entreprises de réalisation, comme l’explique le même responsable, devront cependant se conformer aux nouvelles dispositions en matière d’actualisation et de révision des prix contenues dans le décret 2023 dans l’un de ses amendements relatifs, entre autres, aux «facilitations introduites par le gouvernement dans le domaine des engagements et des crédits de paiement pour les entreprises». Quels sont les montants des opérations à prévoir pour 2023 ? Notre interlocuteur explique que ce sera en fonction des réévaluations, cela même s’il estime «consistant» le programme des équipements publics à mettre en place dans la wilaya d’Oran pour les années à venir ou plutôt l’année 2023. Parlant de l’actualisation et de la révision des prix, il citera entre autres mesures incitatives dans ce domaine, les coefficients de raccordements définis par le Journal officiel n 617 – du 25 juillet 2021 et l’obligation de l’entame des démarches inhérents à l’actualisation et à la révision des prix, lesquelles ne pourront intervenir qu’après la notification par le maître d’ouvrage, la DEP, de l’offre de service (ODS) aux entreprises. C’est dire que les choses seront dorénavant claires et précises dans l’actualisation des prix et de révision des prix qui sont deux clauses obligatoires du nouveau cahier des charges géré par le CCAG. Selon la même source. Il est utile de savoir qu’une autorisation d’engagement définit la limite supérieure de la dépense pouvant être engagée alors que le crédit de paiement est la limite supérieure de la dépense pouvant être consommée ou payée pour couvrir l’ensemble des dépenses des opérations. Il y a lieu enfin de noter qu’un cycle de formation est en cours pour les contrôleurs financiers, les trésoriers et les ordonnateurs dans le domaine des facilitations relatives aux engagements et des crédits de paiement.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Plans émiratis pour déstabiliser le Sahel et l’Algérie. Ces pays à la botte d’Israël…

A la guerre comme à ...

2ème session d’APW en avril. L’agriculture, un dossier qui promet…

La deuxième session ordinaire de ...

Vigilance face aux turbulences et tensions dans la région. Que de défis à l’Algérie nouvelle !

Le Président de la République, ...

Les communes doivent déposer succinctement les opérations avant de prétendre aux financements de soutien. De la crise Covid … à la crise budgétaire

L’une des recommandations faites aux ...

7.300 victimes dont 2.470 après l’indépendance et des survivants souffrant d’handicaps physiques psychologiques. Les crimes continus des mines antipersonnel

Après la mort des victimes ...