Accueil » CHRONIQUE » Nouvelle république ACTE II

Nouvelle république ACTE II

Annoncer une telle décision concomitamment avec l’anniversaire du Hirak, n’est pas un acte fortuit.. cela fait partie, d’un long processus de changement promis par la nouvelle équipe gouvernementale, issue des premières élections de l’après Hirak.. Il n’est pas possible de procéder à des changements globaux et en même temps…les assemblées élues ne constituaient pas, apparemment, une priorité urgentes.. Il a fallu d’abord, entamer des «purges» dans les milieux du régime infestés par la corruption et autres maux de l’administration.. Il a fallu, en toute priorité, éloigner les éléments les plus nuisibles d’un régime pourri, qui ont failli trainer le pays vers une situation de chaos…une fois, cette mission accomplie, avec les lacunes que l’on savait tous, le moment est venu pour passer à la phase suivante : la dissolution des assemblées élues et dont l’élection et notamment, la légalité seraient toujours entachés d’irrégularité…et, c’est normal , un régime sans légalité ne saurait produire que des institutions contaminées par illégalité.. et, c’était, pratiquement, impossible de reconstruire le pays et le sauver, évidemment, avec des institutions élues issues de mascarades électorales ou des «carnavals fi dechra».. Tout le monde est témoin de ces jours sombres, des soi-disant, élections, souillées par la fraude, l’argent sale, les quotas et le busines des voix..Un système politique où la morale, le bon sens n’ont plus de place …le pays était, pratiquement, squatté par des groupuscules se faisant passer pour des hommes d’Etat et des hommes d’affaires…dont, la chute avait démontré à quel point ce pays a été vendu à quatre sous. Maintenant, pensons, sérieusement, à l’avenir ! Et comment serait-il cet avenir? Nous ne pouvons qu’émettre les souhaits les plus sincères que la nouvelle équipe gouvernementale, saura bien apprendre les leçons des précédents événements… ils n’ont pas intérêts à reproduire les mêmes bavures …ou bien les mêmes idioties… ainsi nous espérons vivre les joies, des élections authentiques, honnêtes et constitutionnelles qui vont s’achever à des Assemblées populaires citoyennes responsables devant la nation et les lois de la république.. A notre avis, une telle initiative n’est pas facile, mais par la même occasion n’est pas impossible… Elle n’est pas facile, pourquoi? Par ce que le mauvais pli de la fraude et de la concurrence malhonnête, des roublards est pris…et même circulant avec le sang des veines de quelques politicards sans scrupules… ils ne savent pas encore qu’il serait possible de faire de la politique sans pour autant être un salopard… Delasorte , pour le nouveau régime, c’est une occasion pour démontrer ses intentions sincères visant à repenser une nouvelle république, érigée sur le socle de la transparence et du principe de l’Etat de droit..

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Pénurie et hausse des prix

La guerre du citoyen avec ...

Quel sort réserve-t-on pour le français?

“Un homme qui parle trois ...

Le réseau hôtelier national Est-il à la hauteur?

Quand nous abordons la situation ...

Société civile: quel rôle?

Lorsque l’on aborde la pertinente ...

De l’économie de proximité

La faute principale dans la ...