Accueil » ORAN » Nouvelle attraction d’El Bahia. Le téléphérique d’Oran fait sensation

Nouvelle attraction d’El Bahia. Le téléphérique d’Oran fait sensation

Considéré comme un atout pouvant contribuer à promouvoir le tourisme dans la région et par-là même, un moyen de transport permettant de donner un élan considérable au secteur, le téléphérique d’Oran semble charmer la population oranaise et ses visiteurs. Le voyage commence à la station du mont Murdjadjo parcourant une piste qui permet de dominer la ville d’Oran par le ciel. Une aventure inédite attend les nombreux visiteurs d’El Bahia qui rapidement sont tombés sous le charme d’un moyen qui leur permet de vivre des sensations inégalables. Ainsi, non seulement de nouvelles attractions ont été développées, qui élargissent encore l’offre sur la montagne, en particulier pour les familles avec enfants, mais elles ont également généré des effets positifs. Dès les premières semaines de son ouverture, la station qui profite d’une nette augmentation du nombre de visiteurs, semble bien partie pour rentabiliser le projet. Outre l’augmentation du chiffre d’affaires qui en résulte, la ville a su mettre en place un autre divertissement qui a attiré un nombre important de visiteurs aussi bien venus de la ville d’Oran que ceux en visite à Oran. D’un point de vue marketing, les jours de week-end ont enregistré un flux important de visiteurs. D’ailleurs, il a été enregistré 6.500 voyageurs durant une seule journée, ce qui est très encourageant pour ce type d’édifice. Pour rappel, le téléphérique d’Oran possède 36 wagons d’une capacité d’accueil de huit places chacun. Le prix par place est fixé à 60 dinars, ce qui est raisonnable pour un ensemble de famille constituée de 08 personnes. Enfin, il est utile de rappeler que cet édifice est le bien de tous, donc les citoyens tout comme les responsables, sont appelés à bien l’entretenir.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Il emboite le pas au poisson frais. Le surgelé également hors de portée!

Le poisson ne se pose ...

Enième coupure d’eau au Pôle urbain Ahmed Zabana. Les colporteurs ambulants jubilent

L’eau ne coule plus dans ...

Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Avec l’arrivée de chaque Ramadhan, ...

Premier jour du Ramadhan à l’AADL Ahmed Zabana. Les commerçants en profitent, les citoyens en déclin

Alors que la population oranaise ...

Hausse des prix des fruits et légumes à cause des fortes pluies. La banane est importée, pourquoi est-elle impactée?

Ces derniers jours, des averses ...