Accueil » ACTUALITE » Nouveau programme des vols d’Air Algérie. Quand le doute plane !

Nouveau programme des vols d’Air Algérie. Quand le doute plane !

Face aux demandes incessantes et accrues de ses clients, notamment la diaspora, Air Algérie a obtenu carte blanche des autorités afin d’augmenter sensiblement le nombre de ses vols sur le réseau international. Cette nouvelle avait au départ suscité un engouement sans précédent chez les voyageurs habitués aux dessertes aériennes internationales via la compagnie nationale historique, d’autant plus qu’elle intervient dans une conjoncture sanitaire des plus clémentes après le recul des contaminations du Covid dans le monde. C’est dire que tout ou presque présageait pour les voyageurs un retour normal des vols après la décision d’Air Algérie de renforcer le nombre de ses vols par une augmentation. Annulée, la hausse des vols par Air Algérie entraîne une vague de commentaires sur les réseaux sociaux mais aussi des interrogations chez les algériens établis à l’étranger qui ont hâte de rejoindre le pays. Il y a parmi ces voyageurs ceux qui veulent passer le mois de ramadhan avec leur famille en Algérie. Quatre jours après l’annonce du ministère des transports d’augmenter ses vols, la surprise de la communauté algérienne résidente à l’étranger fut sans commune mesure. Le statu quo et le doute s’est vite précipité dans les esprits des clients de la compagnie nationale. Le ministère avait annoncé, il y a quelques jours, une augmentation de ces vols. Il est vrai que cette annonce, saluée par tout le monde dans ce climat sanitaire favorable, a fait le bonheur des algériens voulant quitter le pays mais aussi de la diaspora qui se hâtait de visiter les siens. L’effet de surprise fut cependant de taille. Cet enthousiasme fut vite contrarié par la mesure portant suspension de nombreux vols. Tout compte fait, selon des sources bien informées, le nouveau programme d’augmentation des vols notamment ceux à destination d’Algérie a été suspendu. C’est du moins ce qu’a indiqué le 13 mars 2022 le site spécialisé «Visa Algérie» citant des sources proches du dossier. Une mauvaise nouvelle s’est ainsi abattue sur les algériens de France au sujet de la confusion entretenue autour, d’une part de l’annonce d’augmentation du nombre de vols et d’autre part de la possible suspension des vols en mars.
Aux dernières nouvelles, il semble que l’aéroport de Paris aurait annulé les vols ce qui a eu pour effet de plonger les émigrés dans le désarroi. En effet, depuis vendredi 10 mars 2022, les craintes de la diaspora algérienne sont montées d’un cran. La compagnie aurait-elle réellement procédé à l’arrêt de ses vols à destination du pays ? Un certain sentiment de retour en arrière guète alors les esprits de nos voyageurs à l’approche du mois sacré. S’agit-il d’une potentielle annulation de ce nouveau programme ? Pour sa part, Air Algérie aurait supprimé son communiqué dans lequel elle dévoilait le lancement de son nouveau programme des vols sur ses différents réseaux sociaux. Des algériens de l’étranger spécialement ceux vivant en France, disent, quant à eux, sur des réseaux sociaux, attendre des éclaircissements du ministère des transports au sujet de l’annulation du nouveau programme des vols. Le doute s’installe chez les clients d’Air Algérie. D’après le site spécialisé «visa-parisie.com», le programme quant aux augmentations des vols internationaux a bel et bien été momentanément suspendu. De plus, nous pouvons apercevoir sur le site officiel «les aéroports de Paris», la suppression de l’ensemble des nouvelles liaisons qui devaient être mises en place dès mi-mars 2022. Néanmoins, jusqu’à présent, les algériens n’ont eu aucune confirmation officielle de cette mesure. Ce qui les a laissés perplexes quant aux facteurs ayant été à l’origine de cette décision. Par ailleurs, la hausse des prix des billets d’Air Algérie est aussi au cœur des débats. Lamine Mesraoua s’était exprimé une nouvelle fois sur la question lors de son audition par la commission des Affaires étrangères au niveau de l’Assemblée Populaire Nationale vendredi dernier. Il a mis cela sur le compte des différentes charges aéroportuaires auxquelles fait face la compagnie. D’après lui, les prix sont fixés selon un système économique lié à l’offre et à la demande, et seraient tout à fait alignés au prix de la concurrence. De plus, les tarifs appliqués actuellement seraient les mêmes que ceux proposés avant la pandémie et la suspension des vols.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

De grandes entreprises asiatiques souhaitent investir dans diverses activités. L’Algérie: une destination de choix

Après les Espagnols, les Italiens, ...

15 milliards attribués au théâtre Régional d’Oran. Restauration ou réhabilitation?

Le wali Sayoud Said a ...

Avenue «Mekki Khelifa» à Maraval. Citoyens et commerçants fondent des espoirs sur une visite du wali

Citoyens et commerçants de l’avenue ...

Élection présidentielle anticipée. Une responsabilité historique

L’Algérie, un riche pays au ...

Les décisions de démolition au centre d’une Journée d’études et de formation des maires. Le wali tire ses flèches sur le permis de complaisance et les permis modificatifs

«Lever les zones d’ombre et ...