Accueil » CHRONIQUE » Nos oignons et France 24

Nos oignons et France 24

Ce n’est pas exclusivement, la chaîne française -France 24- qui s’intéresse trop à ce qui ce passe en Algérie, en essayant de toute évidence de faire des lectures plutôt alarmistes, c’est, au fait, tout l’arsenal médiatique français qui se coupe en quatre pour «ces pauvres jeunes du Hirak». Pourquoi, selon vous, tout ce tintamarre médiatique? Faudrait-il d’abord se rappeler que la France, incitée par ses intentions hégémoniques, n’a pas été d’accord au sujet de l’éviction du précédent président algérien. Pis encore, Paris était l’instance coordinatrice de tout le processus visant, en ces jours déterminants de l’histoire du pays, à rendre un cinquième mandat pour l’ex-président déchu, une réalité indéniable. Faudrait-il ajouter à cette thèse, le fait que la plupart des membres de la mafia politico-financière, c’est-à-dire (la compagnie Ouyahia and Co) dont la plupart se trouvent actuellement, en prison, étaient, en effet, des gars très proches de l’Hexagone… Ils représentaient, sans la moindre pudeur, ses intérêts vitaux en Algérie. Même, le fait que le président de la République aille se faire soigner en Allemagne et non en France aurait été interprété comme étant une menace, une insulte ou quelque chose dans ce sens!? Donc Paris n’a pas beaucoup aimé ça. Elle a considéré ces purges touchant principalement les gardiens de son temple en Algérie comme étant un affront ayant visé directement, son mégalomaniaque statut de puissance «tutorielle». En identifiant les meneurs de l’actuel faux Hirak, leurs tendances idéologiques et politiques, vous pouvez facilement, si vous avez une connaissance profonde du paysage politique national, déduire qui serait derrière tout ça. En rassemblant ces données récoltées de la réalité du terrain, la guerre «psychologique» médiatique menée par la France contre l’Algérie est justifiée par la réalité du terrain. Paris défend, en réalité, les «siens», tout en essayant de saper le moral des Algériens, notamment les membres du gouvernement et du régime actuel …Mais, vu ce que nous venons d’analyser, le gouvernement est appelé à plus de vigilance, notamment, à éviter les gaffes et les faux pas qui pourraient être utilisés contre lui. Malheureusement, ces gaffes sont reproduites et sur le même rythme, à longueur de l’année… Nous ne sommes plus à l’époque de l’ancien régime, quand le peuple avait déserté ses propres affaires, préférant une sieste de longue durée. La France ne va pas lâcher prise, jusqu’à ce que «les siens» retrouvent leurs postes ou bien, c’est le chaos et s’attendre aux scénarios syriens et libyens…

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’énergie solaire: Vendre du soleil aux autres

Pays du soleil par excellence, ...

Nouveau Code de la route Y aurait-il des changements?

Le nouveau Code de la ...

Monoxyde de carbone Ça tue encore!

Au fait, ce n’est pas ...

Le cyber arnaque: Une nouvelle façon d’escroquer

Qui est cet internaute qui ...

Le Khol’a dans le droit musulman

Quand l’époux demande le divorce, ...