Accueil » SPORT » Nice le pousse vers la sortie. Quatre destinations pour Youcef Atal

Nice le pousse vers la sortie. Quatre destinations pour Youcef Atal

Condamné par le tribunal correctionnel de Nice à huit mois de prison avec sursis et 45 000 euros d’amende pour avoir partagé (puis supprimé) sur son compte Instagram une vidéo d’un prédicateur palestinien, Youcef Atal est toujours indésirable à Nice. Le club semble s’être fait une raison et n’a, visiblement, pas cherché à pardonner à son joueur. Preuve en est, le recrutement cet hiver de l’ancien défenseur du Sporting de Lisbonne et du Besiktas d’Istanbul, Valentin Rosier, qui a le même profil et le même âge (27 ans) que le champion d’Afrique des nations avec les Verts en 2019. En parallèle à cela, l’entraineur Italien des Aiglons Francesco Farioli l’a tout aussi clairement expliqué à son joueur en lui permettant de s’entrainer avec le groupe sans aucun espoir, toutefois, de prendre part aux rencontres officielles du groupe pro. Le directeur sportif de Nice, Florent Ghisolfi, avait, en parallèle, annoncé vendredi que Youcef Atal «ne sera pas dans le groupe» à Brest pour la rencontre de dimanche dernier comptant pour la 20ème journée de Ligue 1, confirmant la décision de son entraineur. Conscient que le joueur n’avait plus la possibilité, cette saison, d’être transféré dans un autre championnat européen du Top-5 vu que les périodes d’enregistrement dans ces pays sont désormais closes, le directeur sportif niçois a néanmoins précisé que le club lui cherchait un point de chute dans un championnat moins huppé. «Youcef est revenu mais il ne sera pas dans le groupe pour ce week-end et on va voir ce qui se passe dans les jours qui viennent. Il reste quelques marchés encore ouverts. On va continuer de regarder ce qui va se passer» a, en effet, souligné Ghisolfi coupant court à toute rumeur qui pourrait laisser croire en un repêchage de Atal. L’ancien défenseur du Paradou quittera, donc, officiellement l’OGC Nice dans les jours à venir. Aux dernières nouvelles, les deux pistes les plus évoquées le menaient aux Emirats Arabes Unis ou en Turquie où le Galatasaray et Trabzonspor se sont manifestés et comptent bien mettre le paquet pour le convaincre. Seule certitude, Atal ne pourra signer que dans un championnat où le mercato est encore ouvert, à savoir la Turquie (9 février), la Suisse (15 février), la Russie (22 février) et donc les Émirats arabes unis (21 février). Il reste, de fait, quatre destinations possibles pour l’international algérien à même de continuer à évoluer dans le haut niveau et à garder son statut chez les Verts. Pour espérer, donc, faire partie de la première liste du prochain sélectionneur et entamer l’après-Belmadi dans une situation assez confortable, Youcef Atal n’a plus vraiment le temps de tergiverser.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Bouzidi motive ses joueurs avant de recevoir l’USS MCO: Motrani, Guenina et Salah toujours convalescents

De nouveau hors de la ...

La FAF n’a pas (encore) trouvé le successeur de Belmadi. Petkovic, choix par défaut ?

Près d’un mois après l’humiliante ...

A la faveur du point acquis de haute lutte à Béchar. Le MCO retrouve un brin de sérénité

Il fallait voir les larmes ...

Pour avoir perdu 40 points et dégringolé de 13 étages. L’Algérie chute à la 43ème place mondiale!

Comme il fallait bien s’y ...

Le MCO peaufine sa condition à Alger. Le volet physique, hantise de Bouzidi

En stage à Alger où ...