Accueil » RÉGIONS » Mostaganem. Un nouveau directeur pour la pérennité du projet agricole

Mostaganem. Un nouveau directeur pour la pérennité du projet agricole

L’agriculture, secteur éminemment important, a toujours été un vecteur stratégique et structurant de l’économie nationale. L’Etat algérien lui consacre un intérêt prépondérant dans la nouvelle dynamique du développement et de la garantie alimentaire. Grâce à un soutien irréfutable des autorités de la wilaya, ce secteur à Mostaganem donne des résultats probants dans beaucoup de filières agricoles notamment la culture de la pomme de terre. Cette semaine, les services agricoles de la wilaya accueillent Mr Abdallah Touati comme nouveau directeur par intérim installé par les soins du wali de la wilaya. Pour rappel, le nouveau responsable a fait partie de l’équipe de la Chambre de l’Agriculture plus d’une quinzaine d’années en qualité de Secrétaire Général. Ce monsieur, ingénieur agronome de formation, pionnier de la terre, a apporté beaucoup au secteur. Le choix porté sur ce cadre est sans conteste très fondé. Avec une équipe, ce nouveau directeur a œuvré pour mettre sur pied une stratégie porteuse et une organisation avérée des filières et s’est toujours soucié de promouvoir la profession et les professionnels de la terre. Ce qui est avantageux pour l’agriculture à Mostaganem, c’est que cette personne connaît bien le secteur et va opérer dans la continuité assurant ainsi la pérennité du projet établi. Travaillant main dans la main avec les élus de la chambre, Mr T.Abdallah a contribué à donner à l’agriculture de la wilaya une place enviable. En sa qualité d’ingénieur agronome, ce cadre a aussi mis en exergue les échanges avec les professionnels de plusieurs pays dans plusieurs filières. Dans le cadre des formations préconisées par la profession, les producteurs de la pomme de terre ont séjourné au Danemark et en Hollande, ceux de la filière des maraîchers ont échangé avec les Espagnols de Almeria  (Espagne) et certains producteurs français et ceux de l’aviculture avec les Italiens. Ces échanges ont permis la modernisation des méthodes, des traitements et de l’innovation des procédés de différentes cultures. C’est ainsi qu’avec les laboratoires de l’Ecole Supérieure de l’Agronomie, on a introduit dans le secteur la biotechnologie végétale et la culture in-vitro des végétaux. Les filières du lait, de la viande rouge et de l’aviculture ont aussi eu leur part au développement. En étroite collaboration avec l’ancien directeur des services agricoles de Mr M.Missaoui, le bilan positif vient aussi de la stratégie marketing adoptée en concertation. A ce titre, des foires et des salons internationaux ont vu le jour dans la wilaya promouvant ainsi le secteur. Des événements économiques qui ont pris un caractère d’exception. Mostaganem table beaucoup sur ses potentialités agricoles et compte les faire avancer au profit d’une économie forte.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. A défaut de représentation, le climat des affaires cherche visibilité

La wilaya de Mostaganem recèle ...

Mostaganem. Visite du ministre de la pêche et des productions halieutiques

Ce mardi 21 mai 2024, ...

Economie à Mostaganem. Des membres du CREA en soutien à l’investissement

Dans un communiqué émanant de ...

Mostaganem. L’ENIV se singularise par des partenariats stratégiques

La nouvelle Algérie amorce ses ...

Sans domicile fixe à Mostaganem. Les raisons de la déchéance

A l’instar des autres wilayas, ...