Accueil » RÉGIONS » Mostaganem. Précieuse contribution à l’élaboration d’un guide d’éclairage

Mostaganem. Précieuse contribution à l’élaboration d’un guide d’éclairage

La visite du président directeur du Groupe Sonelgaz, à Mostaganem, s’est achevée chez le Groupe Industriel Sidi Bendehiba à Mesra spécialisé dans la production de matériels électriques divers. En compagnie de Mr Aissa Boulahya, wali de Mostaganem et des autorités civiles et militaires de la wilaya, il a assisté aux multiples signatures de conventions de E3C (Electronic Control And Conformity Center), une jeune entreprise filiale de GISB avec des partenaires qualifiés dans le secteur de l’énergie et des énergies renouvelables. Ces accords ratifiés, aujourd’hui dimanche 28 mars 2021, avec un cérémonial de haut standing à la hauteur de l’évènement. En effet, E3C ayant constaté dans ses circuits commerciaux un manque tangible dans la normalisation des cahiers des charges relatifs aux demandes de matériels d’éclairage public. C’est ainsi qu’il a été observé une flagrante disparité avec des écarts chez les collectivités locales en tant que consommatrice de l’éclairage publique. Aussi, faut-il le souligner, que dans le LED ou dans l’halogène ni le maître d’ouvrage, ni l’installateur, ni le consommateur direct n’arrivent à commander un besoin réel en énergie pour un éclairage répondant à l’économie d’énergie. A ce titre, E3C avec ses partenaires tels que l’Université Abdelhamid Ibn Badis, ALGERAC, IANOR, ESGEEO, ROUIBA ECLARAGE et le CREDEC, vont travailler ensemble afin d’élaborer un guide d’éclairage visant à normaliser son usage et sa consommation au profit des collectivités locales dans le but de promouvoir la stratégie de l’efficacité énergétique à laquelle le gouvernement attache une importance capitale. Aujourd’hui, E3C a commencé à asseoir sa stratégie pour la dite normalisation comme réelle contribution d’une entreprise privée à l’économie de l’énergie, bien évidemment avec des partenaires accrédités et compétents. E3C comme société naissante dans le secteur de l’énergie, laisse la porte ouverte à toutes les instances du secteur susceptibles d’apporter leur contribution. Le fait marquant dans cette cérémonie, c’est l’incubateur des start-up que le Groupe a développé en marge de ses activités industrielles. Lors de la visite, le wali et son hôte ont longuement échangé avec cette pépinière de jeunes et avec grande attention. En effet, le Groupe adopte une stratégie d’accompagnement émérite au profit des jeunes porteurs de projets et aujourd’hui à GISB il y a plus d’une quinzaine de start-up adéquatement encadrées. Sur cette initiative que l’on trouve très louable nous reviendrons avec plus de détails.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Agriculture à Mostaganem. Le label une franche valeur ajoutée à l’export

La 2ème journée du Salon ...

Mostaganem. Le Plateau Marine est aussi une zone d’ombre… urbaine

Le Plateau Marine, un quartier ...

Traditions de Mostaganem. Les «Mellayates» et la fontaine publique, tout un mode de vie

A Mostaganem, pour les besoins ...

Radio Mostaganem. Le directeur plaide pour une radio citoyenne performante

La Radio Régionale de Mostaganem ...

Sûreté de wilaya de Mostaganem. Une Centrale de sûreté urbaine pour les citoyens d’Elhscem

Selon un communiqué émanant de ...