Accueil » RÉGIONS » Mostaganem. L’insertion des personnes aux besoins spécifiques, tout un objectif

Mostaganem. L’insertion des personnes aux besoins spécifiques, tout un objectif

C’est au parc de loisirs  »Mostaland » que Monsieur Aissa Boulahya wali de la ville de Mostaganem, très attentif à la promotion des personnes aux nécessités spécifiques, célèbre dignement, avec elles, cette journée nationale qui leur est consacrée depuis l’année 2002. Accompagné du président de l’APW, et des autorités civile et militaire, le chef de l’exécutif s’est enquis de la situation de prise en charge de cette frange de la population, à travers une somptueuse exposition comportant les diverses activités de cette frange de la population. En faisant le tour des stands, le wali a affiché un réel intérêt aux diverses sujets qui lui ont été présentés. Une éclatante cérémonie a été donnée par Monsieur le wali en hommage à tous les handicapés de la wilaya et dans laquelle des dons en matériels ont été concédés. En effet, Madame K.Bouchakour, directrice de l’action sociale et de la solidarité de la wilaya de Mostaganem, s’est exprimée sur le développement du secteur ainsi que sur la stratégie d’accompagnement et de prise en charge des 11.796 personnes aux besoins spécifiques tant physique que mental dont 5428 sujets présentant un handicap à 100%. D’ajouter, que malgré la crise sanitaire du covid19 qui a plus au moins entravé le travail, plus de 2050 dossiers eut été étudiés. Les centres d’accueil et de scolarisation de cette frange sociale sont au nombre de dix dont 07 sont gérés par des associations et trois étatiques en plus d’une nouvelle structure qui ouvrira ses portes très prochainement. Dans ce sens, à cette frange de la population, lui sont offertes les mêmes chances favorisant son adaptation. En revanche, à Mostaganem, c’est l’accessibilité dans son ensemble qui pose un sérieux problème aux personnes à mobilité réduite. Les sourds-muets, quant à eux, revendiquent des postes d’emploi comme c’est le cas des 50 sourds-muets de la daïra de Achacha. On voulant évoquer l’insertion sociale, on se rend compte que les infrastructures et les transports sont largement inadaptés. Les conséquences sont terribles dans la mesure où ce sont justement ces facteurs qui rendent possibles l’autonomie des personnes handicapées et leur insertion sociale. C’est là justement où des efforts restent à faire. Tout l’urbanisme doit s’harmoniser avec l’handicap. Accès au trottoirs, feux tricolores sonores, bus adaptés, places de stationnement pour handicapés etc….. L’emploi au profit d’handicapés n’est guère satisfaisant juste parce que la loi est inappliquée par les organismes employeurs. Des efforts restent à faire dans certains aspects des personnes aux nécessités spécifiques. Une somptueuse cérémonie a été donnée par Monsieur le wali en hommage à tous les handicapés de la wilaya et dans laquelle des dons en matériels ont été concédés.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. De nouveaux programmes pour valoriser le couvert forestier

La forêt a toujours été, ...

Mostaganem. L’UGCAA pour davantage de défis

A l’instar des autres wilayas ...

Mostaganem. Les chefs de daira appelés à plus de rigueur

La persévérance du chef de ...

Journée Mondiale de la Douane à Mostaganem. Une institution engagée avec fierté professionnelle

Au niveau de la Maison ...

Enseignement supérieur à Mostaganem. Les débats sur le projet de modernisation de l’université lancés

Ce lundi 23 janvier, c’est ...