Accueil » RÉGIONS » Mostaganem. Les personnes aux besoins spécifiques honorées

Mostaganem. Les personnes aux besoins spécifiques honorées

A l’occasion de la journée mondiale des personnes handicapées qui se célèbre le 03 décembre de chaque année, une cérémonie est organisée à la salle Rima de la maison de la culture en hommage à cette frange de la population. Mr Ahmed Boudouh, wali de Mostaganem, accompagné du Président de l’APW, Mr Driss Abbasa et des autorités civiles et militaires, honore de sa présence l’évènement. Dès son arrivée, le wali passe en revue des stands d’exposition d’un certain nombre d’activités en relation avec le handicap organisée par la Direction de l’Action Sociale. Dans son allocution, le wali, attentif à cette catégorie sociale, part à la sensibilisation sur les questions liées au handicap et exhorte la société au respect de leurs droits. Il dira que grâce à une ferme volonté, ces personnes s’affirment par leur travail et leur intelligence pour sortir de la marginalisation. A ce titre, Mr A.Boudouh invite sciemment la société à lever tous les obstacles entravant leur intégration sociale. En mettant en avant l’esprit favorisant leur intégration sociale et professionnelle, il clame leur accompagnement pour leur assurer une meilleure intégration par l’éducation, par la formation et par l’accès à l’égalité de l’emploi. Le chef de l’exécutif ajoutera que l’Etat a mis sur pied tout un arsenal de lois pour le droit à l’égalité qui reste l’une des valeurs fondamentales. Cette cérémonie s’est soldée par la distribution d’équipements de mobilité aux personnes aux besoins spécifiques. Faut-il souligner, par ailleurs, qu’à Mostaganem, la prise en charge des handicapés se matérialise par les écoles spécialisées d’enseignement (centre psychopédagogique). Ces investissements publics prennent en charge jusqu’à 800 sujets leur assurant une scolarité adaptée. A cela, il y a lieu d’évoquer aussi les écoles pour autistes et les centres d’orthophonie appartenant à la DSP. La direction de l’éducation, soucieuse de prendre en charge ce type d’infirmité chez les élèves, a ouvert des classes spécialisées dans plusieurs localités de la wilaya. Pour les non-voyants, l’Université a fait l’effort d’ouvrir un centre d’enseignement au braille doté de nouvelles technologies et d’équipements de dernière génération au profit des étudiants et du personnel enseignant. Pour ce qui de l’accessibilité et l’appareillage orthopédique, auditifs et autres, l’Etat a mis en place des organismes de soutien légaux afin de préserver les droits des personnes à infirmité spécifique. Aujourd’hui, à Mostaganem, par la sensibilisation et le travail des associations, on se prononce assez convenablement sur l’orientation de la personne handicapée et les mesures propres à assurer son insertion scolaire ou professionnelle et sociale.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. La médiation de la République, un axe hautement stratégique

Le 20 février dernier, a ...

18 février à Mostaganem. D’intenses activités pour immortaliser les sacrifices des Chouhada

A l’occasion de la célébration ...

Mostaganem. 1ère Conférence nationale sur le théâtre radiophonique

A l’occasion de la journée ...

Mostaganem. La radio régionale fête son 20ème anniversaire

Créée dans les années 2004, ...

Education à Mostaganem. Ces enfants qui ne connaissent pas les bancs d’école

En Algérie la scolarisation est ...