Accueil » RÉGIONS » Mostaganem. Le wali met le cap sur la saison estivale

Mostaganem. Le wali met le cap sur la saison estivale

L’un des défis majeurs à relever par l’autorité de la wilaya est de placer Mostaganem dans le rang de la modernité, en mettant en valeur ses atouts. En dehors de l’attractivité, le wali a ciblé les aspects économiques apportés à la wilaya. Toute la dynamique enclenchée ces dernières semaines, à travers l’ensemble des communes côtières, vise l’accueil des millions d’estivants attendus durant la saison estivale. C’est ainsi que le cap a été mis sur les préparatifs des conditions d’accueil à toutes les échelles. Le Conseil exécutif, présidé hier par le wali Boudouh, a passé en revue tous les détails relatifs aux conditions du déroulement de la saison estivale 2024. A cet effet, le chef de l’exécutif, considérant ce sujet très important, s’est enquis d’abord sur la disponibilité et l’organisation de la distribution de l’eau potable. L’énergie, l’éclairage public, l’hygiène et la salubrité font partie des conditions sur lesquelles le wali a insisté afin qu’elles soient optimales. En prévision d’une organisation ordonnée et sans dommage, le Conseil a défini, sur arrêté, les tarifs d’accès aux plages soit 100 DA pour les véhicules ordinaires et 200 DA pour les autobus, avec interdiction aux animaux sur les rivages. Cependant, le wali est revenu sur les dernières retouches relatives aux grands travaux d’aménagement des façades maritimes lesquelles doivent être réceptionnées dans les délais prescrits. Pour le chef-lieu, particulièrement, les promenades maritimes de la Salamandre comptent tellement pour la vision touristique. Les préparatifs concernent aussi le secteur du transport lequel devra répondre à un besoin pressant en saison estivale. L’organisation des marchés, la disponibilité des produits et les contrôles réguliers d’hygiène, dans la restauration, pour le wali, doivent garantir une saison optimale. La wilaya se donne rendez-vous cet été avec une animation culturelle, à la hauteur des aspirations de Mostaganem. Un programme très riche a été dévoilé, lors du conseil, couvrant les diverses régions d’activités culturelles diversifiées de qualité. Le programme comporte des festivals tels celui du chant bédouin « Cheikh Djilali Ain Tedlès », celui des cadets de la musique andalouse, le concours du ‘’Golden Kaki’’ et autres activités tant sportives que culturelles qui s’animeront tout le long de ce prochain été. Aujourd’hui, la vision est claire car pour anticiper la saison touristique et limiter les pressions, des moyens ont été mis à contribution mais pas que ; il y a aussi la réflexion concertée et les échanges entre responsables. Réussir le challenge, c’est aussi oeuvrer à réduire la pression et veiller à la quiétude et le bien-être des visiteurs. Pour cela, à Mostaganem, l’aspect sécuritaire est omniprésent et les bilans précédents en témoignent. Faut-il souligner que Mostaganem œuvre pour placer ses aspirations au meilleur statut de wilaya de destination.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Université «Abdelhamid Ibn Badis» de Mostaganem. Etudiants 5 étoiles, une approche pour optimiser les compétences

L’université «Abdelhamid Ibn Badis» de ...

Développement local à Mostaganem. Les habitants du quartier «Plato» exaspérés

Le Plateau marine était alors ...

Mostaganem accueille la ministre de l’Environnement. La promotion de l’économie circulaire, une priorité

Grâce à une dynamique inlassable ...

Mostaganem. L’efficacité énergétique, on n’en parle de moins en moins

A l’instar des autres localités ...

Logements à Mostaganem. Au-delà de la symbolique de l’Indépendance

A Mostaganem et à l’instar ...