Accueil » CULTURE » Mostaganem. Le Festival d’«El Inchad» table sur le cap du succès

Mostaganem. Le Festival d’«El Inchad» table sur le cap du succès

Comme à l’accoutumée et à l’approche du festival culturel local d’«Del Inchad», le commissaire Mr Bendehiba Belalia, accompagné du représentant de Direction de la Culture et des Arts de la wilaya de Mostaganem, donne une conférence de presse communiquant aux médias locaux l’évolution des préparatifs relatifs à la célébration de la 10ème édition qui se tiendra au niveau du théâtre régional ‘’Djilali Abdelhlim’’ du 20 jusqu’au 23 mars. Selon l’interlocuteur, durant ces trois jours d’intenses activités vont avoir lieu avec les 120 participants. Les wilayas invitées à cette manifestation culturelle sont Tlemcen, Tiaret, Ain Defla et Chlef. Placé sous le haut patronage de la ministre de la Culture et des Arts et sous l’égide du wali de Mostaganem, le festival porte le slogan de la solidarité avec nos frères de la Palestine.
Mr B.Belalia indique que l’ouverture est prévue conformément au programme arrêté et que les compétitions commencent le second jour, soit le 21 et consistent à la finale annoncée de six troupes de ‘’inchad’’avec six représentations déjà sélectionnées dans une phase primaire avant le festival. En marge de la compétition officielle, il y a eu l’ouverture d’ateliers le 21 du mois, servant aux préparatifs des compétitions permettant aux troupes sélectionnées des répétitions dans des exercices de chants, de pratiques vocales, échauffement à l’audition. Ceci a permis aux 15 troupes des wilayas limitrophes d’y prendre part. Ces six troupes, ajoutera le commissaire, vont se départager les 3 premières places. Pour la soirée du 22, dira l’intervenant, il y aura la compétition phare qui consiste à concourir pour le 1er prix de la ‘’ Jeune star montante ‘’ de ‘’Inchad’’. Il ajoutera que les candidats sont des jeunes écoliers qui ont participé à des phases de présélection au niveau du théâtre régional donc en dehors des établissements scolaires pour des raisons quelque part inexplicables. La clôture prévue pour la soirée du 23 mars portera sur les hommages aux participants. On apprend, par ailleurs, que cette édition a vu plus d’une centaine de jeunes impliqués dans l’organisation du festival. Le commissaire ajoutera qu’à travers ces représentations la finalité recherchée c’est d’abord promouvoir la créativité artistique et par là donner l’opportunité aux jeunes d’éclore leurs talents surtout dans la vocalité. Le commissaire ira à dire que ‘’Elinchad’’, chanson engagée, est issue du patrimoine et de l’originalité de la société algérienne et représente également une expression sincère sur les valeurs de la nation algérienne, son histoire et ses gloires à travers notamment son appui aux causes justes à leur tête la cause palestinienne. Enfin, il met en exergue l’accompagnement de la Direction de la Culture et des Arts et la Direction du théâtre régional pour garantir le succès de l’évènement. Finalement les médias locaux ont interpelé le responsable du festival sur les questions de financement, sur l’organisation, sur les perspectives réservées aux primés des compétitions et enfin sur l’expérience de toute la décennie ainsi que sur les objectifs d’un tel festival.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Santé à Mostaganem. La 2ème édition de la campagne nationale de prévention lancée

Sous le slogan «Mode de ...

Mostaganem. Le wali partage la fête de l’Aïd avec les personnes âgées

A Mostaganem, la journée de ...

Le ministre de l’Education Nationale à Mostaganem. Des avancées et des satisfactions

Le ministre de l’Education nationale, ...

Coopération à Mostaganem. Partenariats obsolètes et conventions fantaisistes

A Mostaganem, comme partout ailleurs, ...

Circulation routière à Mostaganem. Ville congestionnée attend mesures adaptées

Ces dix derniers jours du ...