Accueil » CULTURE » Mostaganem. L’Association «Pétales» ouvre la saison de la créativité

Mostaganem. L’Association «Pétales» ouvre la saison de la créativité

La maison de la culture  »Ould Abderrahmane Kaki » a été, au cours de l’après-midi de ce samedi dernier, le sacre de l’ouverture de la saison de la créativité dans le domaine culturel. Le Dr Mohamed Merouani, directeur de la Culture et des Arts, premier collaborateur de la saison de la créativité culturelle, a donné le coup d’envoi du projet. Le directeur a affiché sa satisfaction sur la lancée culturelle au niveau de la wilaya, étant, comme toujours, le parrain de toutes les initiatives. Il a assuré être disponible pour promouvoir la création culturelle même au fin-fond de la wilaya.
Comme il s’est engagé à accompagner les projets pour valoriser la richesse culturelle et artistique de la wilaya. Mr M. Merouani compte avec le mouvement associatif qui œuvre dans la promotion culturelle, à lancer des actions édifiantes dans la ruralité afin de faire clore des compétences créatives loin de la ville. Il conclura en affirmant que le rayonnement culturel reste à découvrir alors il faut aller le chercher pour mieux l’encadrer loin de la ville.
Mr Abdelkader Bendamèche, cadre du ministère de la Culture et des Arts et directeur de l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC), a été l’invité de choix de la cérémonie. Sa présence au lancement de la saison de la créativité culturelle est plus qu’un encouragement à l’initiative mais aussi une valeur ajoutée rassurante.
L’Association  »Pétales » prend l’initiative d’être le maître d’œuvre du cycle de la créativité culturelle de l’année 2023. En cette occasion, un riche plateau poétique a été offert à une masse d’invités venus savourer la splendide inspiration des poètes. Mme Wahida Tayeb a présenté, par la prose, le plateau sur lequel se sont reliés les talents de la poésie et de l’art oratoire. Cette poète très animée a donné à la scène poétique une espèce de vitrine de choix pour permettre à celles et à ceux qui la font vivre de se rencontrer et de faire connaître leur démarche à un plus large public.
Aujourd’hui, l’expression  »boire les paroles » a pris tout son sens car la dimension de l’écoute et du partage a été brillamment accompagnée par la délicatesse de la musique. En effet, l’entame de la saison de la créativité a marqué cette brassée de poètes dont l’inspiration nationaliste et l’esprit Algérie y ont dominé.
Ce cycle va livrer la grande opportunité à la création culturelle dans la wilaya de Mostaganem et les poètes même ceux venus d’autres wilayas ont ouvert dignement le bal. Il est certain que durant tout cet après-midi, la scène a été une réelle vitrine poétique qui a ému l’assistance par la qualité de la prose surtout ceux et celles qui majorent la patrie  »Algérie ».

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Wilaya de Mostaganem. Des échanges constructifs entre le wali et la presse locale

Dans le cadre de la ...

Santé à Mostaganem. Le centre de radiothérapie plus qu’une nécessité

Il y a quelques années ...

Rentrée universitaire à Mostaganem. 26.319 étudiants occuperont les amphithéâtres cette année

Ce samedi 23 septembre a ...

Agriculture à Mostaganem. Préparatifs de la journée nationale de la vulgarisation agricole

La Direction des Services agricoles ...

Wilaya de Mostaganem. Par de fermes décisions, le wali remet les pendules à l’heure

Le nouveau wali de Mostaganem, ...