Accueil » RÉGIONS » Mostaganem. La sardine du pauvre est devenue inabordable

Mostaganem. La sardine du pauvre est devenue inabordable

Au marché couvert de la ville de Mostaganem, comme partout ailleurs, les petites et moyennes bourses éprouvent beaucoup de difficultés à remplir leurs couffins. En effet, les prix de certains produits qui sont aliments de base, sont devenus inabordables. «Les étals sont, tous les jours, abondamment garnis en toutes sortes de produits de consommation. Mais, en ce mois d’avril, alors que le mois sacré ne lui reste que quelques jours, les prix des fruits et légumes flambent et on ne peut que s’approvisionner en petites quantités», nous a déclaré un père de famille qui réside le quartier de Tigditt, commune de Mostaganem, qui n’arrive pas offrir à ses enfants 500 grammes de sardine ou un petit morceau de viande rouge. Le marché couvert des fruits et légumes du centre- ville est connu par les prix qui y sont pratiqués par les commerçants. Avant-hier, par exemple, la sardine, le poisson du pauvre a atteint les 1200 dinars le kilo, la pomme de terre les 70 dinars, les haricots verts les 200 dinars le kilo, les oranges «Clémentine» les 300da le kilo, alors que les produits de mer sont vendus dans des endroits sales, menaçant ainsi la santé des consommateurs, car le lieu, toujours sale juste à l’entrée du marché, représente un danger certain sur la santé publique, alors qu’il y a un grand box au sous-sol du marché destiné à la vente de poissons. Ces prix sont affichés au moment où certains responsables des secteurs concernés clament haut et fort que les produits sont disponibles, rejetant la responsabilité de cet état de fait sur les spéculateurs. «Ces explications ne nous permettent pas de compenser la perte de notre pouvoir d’achat», déplorera le même interlocuteur.

À propos Djamel Eddine

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. Des marchés couverts, désertés par ses marchands

Conçus pour résorber le marché ...

Kharouba. Les remblais sur le trottoir présentent un danger

Depuis des mois, des travaux ...

En l’absence des pouvoirs public. ses jeunes volontaires nettoient le cimetière de Diar-El-Hana à Tigditt

«Si l’amélioration du cadre de ...

Mostaganem. Les prix des fruits et légumes augmentent

Les prix des fruits et ...

Stidia (Mostaganem). Saisie de plus de 1.313 unités de boissons alcoolisées

Dans le cadre de la ...