Accueil » RÉGIONS » Mostaganem. La plage Sid El Mejdoub attend une dépollution

Mostaganem. La plage Sid El Mejdoub attend une dépollution

Par Charef Kassous

Des dizaines d’aménagements et de travaux maritimes ont été exécutés sur l’unique plage familiale de la commune de Mostaganem. Quelquefois sans connaître les objectifs des travaux de digues réalisées sur la baie. Souvent sans connaître les montants de ces réalisations. Des travaux sûrement trop coûteux pour retenir quelque chose dans une baie naturellement protégée. Des travaux qui pour le citoyen lambda non pas de sens. La plage Sid El Mejdoub à des priorités car c’est d’abord une plage de proximité qui profite à tous les habitants des cités environnantes. Cette plage profite à tous ceux, très nombreux, qui n’ont pas les moyens d’aller plus loin qu’à Kharrouba. Cette plage c’est aussi un volet de l’histoire de la ville de Mostaganem car elle enferme des tas de souvenirs pour les natifs. Cette plage souffre de désagréments pour être une plage qui devait servir à la baignade dans des conditions d’hygiène optimales. Une plage agressée par l’occupation d’une centaine d’embarcations de pêche artisanale. Une indue occupation qui met les baigneurs dans des désagréments indescriptibles. Une plage qui ne cesse de revendiquer l’existence d’une pollution générée par des rejets d’eaux usées à longueur d’année et plus particulièrement en saison estivale. Les estivants se baignent dans des eaux contaminées. Le débit des déversements d’eaux usées est impressionnant. Mais pour les responsables ce n’est peut-être pas une question écologique ou même pas de santé publique. Des tas de projets sont passés par là, des projets de confortement du sol sans succès, des projets de réalisation de mur de soutènement inutiles. Eaux usées, eaux pluviales, et autres, tout se déverse sur la plage de Sidi El Mejdoub et même sur celle de  »Metrerba ». Mais il semblerait que la question des rejets d’eaux usées n’intéresse personne, peut être se trouve-t-elle à l’écart des plages classées. Les pouvoirs publics doivent impérativement se pencher sur cette situation en investissant sur une station de relève afin de mettre fin à de tels empoisonnements de l’écosystème. L’APC doit aussi s’inquiéter et mettre en branle un programme d’intervention car Sidi El Mejdoub fait partie de son territoire. L’Association  »Sid El Mejdoub » n’arrête pas de tirer la sonnette d’alarme pour que cesse cette catastrophe écologique qui continue d’incommoder les estivants. Cette plage attend aussi une dépollution au même titre que les autres même si elle est en bas.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. Les constructions illicites renaissent sous une autre forme

A Mostaganem des milliers de ...

Mostaganem. L’abandon des cimetières continue à agacer les citoyens

La gestion des cimetières de ...

Circulation routière à Mostaganem. Les bilans du massacre routier sont terrifiants

Les accidents meurtriers de la ...

Haut Conseil de la Jeunesse à Mostaganem. Les représentants ont du pain sur la planche

A l’instar des autres wilayas ...

Etudiants étrangers à Mostaganem. GISB ELECTRIC prépare ses délégués pour son projet africain

La valorisation du secteur de ...

%d blogueurs aiment cette page :