Accueil » RÉGIONS » Mostaganem. La médiation de la République, un axe hautement stratégique

Mostaganem. La médiation de la République, un axe hautement stratégique

Le 20 février dernier, a été célébrée la quatrième année de la création de l’organe de médiation de la république algérienne. La cérémonie s’est déroulée à travers toutes les wilayas, par visio-conférence depuis l’Ecole Nationale de l’Administration à Alger. A l’instar des autres wilayas, à Mostaganem, l’évènement s’est déroulé dans la salle de conférence en présence du wali de Mostaganem et de l’ensemble des membres de l’Exécutif, des chefs de Daïra et des présidents d’APC. Cette journée commémorative est placée sous le slogan «Les préoccupations des citoyens au centre de l’intérêt du Président de la République». A cette occasion, le médiateur de la République ainsi que plusieurs ministres se sont relayés pour des allocutions valorisant cet acquis majeur au service du citoyen. Pour cette 4ème année d’existence, les intervenants ont évoqué la portée significative de cet organe valorisant son rôle dans l’amélioration du service public. D’autre part, ce qui a été mis en exergue, à travers la médiation, c’est plutôt ce moyen efficace pour communiquer aux autorités concernées les préoccupations des citoyens dans divers domaines. C’est ainsi que par des mécanismes appropriés ont a rapproché le citoyen à l’administration récupérant ainsi sa confiance. En cette occasion, MrAbdelwahab Khettaoui, délégué de wilaya du médiateur de la République, assure qu’au niveau de la wilaya de Mostaganem, des journées portes ouvertes sont organisées du 20 au 22 Février 2024. Ces activités sont destinées à la sensibilisation des citoyens quant à aux missions et modes de dépôt des requêtes. Trois jours durant, le personnel de la délégation est mobilisé pour apporter des éclairages aux citoyens sur les modalités des doléances, sur l’usage du registre et de la plateforme. Le Délégué informe, par ailleurs, qu’il est opportun d’expliquer sciemment aux citoyens les modalités de traitement des requêtes déposées qui en général ne dépasse pas les 30 jours. Et d’ajouter : « à Mostaganem la moyenne des requêtes déposées va de 40 à 50 requêtes hebdomadaires ». Le délégué affirme enfin que l’administration marche dans le sens de son instance par une interaction avérée car c’est grâce aux nouveaux mécanismes, que la durée de traitement des requêtes et des plaintes s’est nettement améliorée.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Santé à Mostaganem. La 2ème édition de la campagne nationale de prévention lancée

Sous le slogan «Mode de ...

Mostaganem. Le wali partage la fête de l’Aïd avec les personnes âgées

A Mostaganem, la journée de ...

Le ministre de l’Education Nationale à Mostaganem. Des avancées et des satisfactions

Le ministre de l’Education nationale, ...

Coopération à Mostaganem. Partenariats obsolètes et conventions fantaisistes

A Mostaganem, comme partout ailleurs, ...

Circulation routière à Mostaganem. Ville congestionnée attend mesures adaptées

Ces dix derniers jours du ...