Accueil » RÉGIONS » Mostaganem. La campagne de pêche au thon rouge lancée

Mostaganem. La campagne de pêche au thon rouge lancée

Ce 20 mai 2021, à 10h du matin, au port commercial de Mostaganem, le wali, M. Aissa Boulahya, a donné le coup d’envoi, lançant ainsi la campagne de pêche du thon rouge. Avant le coup d’envoi, la délégation a eu le privilège de visiter le navire de pêche qui a fait l’objet d’une admiration de tous les officiels.
A bord du thonier, le directeur de la pêche et de l’aquaculture de la wilaya affirmera que dans le cadre des assouplissements administratifs, la campagne de cette année a connu la décentralisation de l’octroi des permis de pêche au thon rouge aux armateurs, directement au niveau des wilayas concernées, tout en ajoutant que la campagne durera jusqu’à une quarantaine de jours. Les zones de pêche désignées à cette campagne se trouvent au sud de l’île de Malte. Mr Hafid Snasni poursuivra en précisant que la mise en place de la nouvelle stratégie de développement de la filière du thon rouge lancée par le secteur, dans le cadre du programme 2020-2024, s’articulera autour de trois axes principaux : la professionnalisation et l’amélioration des capacités nationales en matière de pêche au thon vivant, la promotion du développement des capacités d’engraissement en Algérie du thon rouge vivant en encourageant  l’investissement dans ce domaine par les nationaux en partenariat et l’encouragement et l’encadrement de la pêche au thon mort par les nationaux pour l’approvisionnement du marché national. Selon lui, le quota réservé à l’Algérie est de 1.650 tonnes de thon rouge. C’est le thonier  »Serradj » de l’Eurl  »El Beggar » l’armateur, un bateau des plus modernes, super équipé, de 36 mètres de longueur immatriculé : MG 036, qui participe à la campagne nationale avec à son bord un équipage bien formé à ce type de pêche hauturière. Pour la participation de Mostaganem, un deuxième thonier de capacités identiques, appartenant à M. Ali Beggar, un autre armateur mais frère de Abdelkader propriétaire du Serradj. Le lancement a été opéré la matinée, en présence des autorités civiles et militaires. Cependant, le fait marquant, c’est le coup de gueule du wali, interpellant le directeur de l’EGPP sur la situation désastreuse des ports de pêche. Le wali attentif au secteur et soucieux du devenir de la biomasse et du stock pêchable, avait, durant la visite, recadré le directeur de la pêche sur le problème du non respect de la taille marchande. C’est ainsi qu’il a recommandé la création d’une commission pour mettre fin à l’anarchie.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Rencontre régionale sur l’APPI à Mostaganem. Pour consolider l’investissement

«Plus d’attractivité pour une meilleure ...

Séminaire national à Mostaganem sur la céréaliculture en Algérie. Les experts s’expriment sur l’avenir de la filière

A l’hôtel  »Ezouhour », dans la ...

Mostaganem. Journée internationale des personnes aux besoins spécifiques

Depuis 1992, cette Journée est ...

Boulangeries à Mostaganem. Le pain brioché pour rançonner le consommateur

Dans leur majorité, les boulangers ...

Mostaganem. L’espace urbain chasse-gardée du commerce informel

Dans le contexte de l’urbanisation ...