Accueil » RÉGIONS » Mostaganem. Journée internationale des personnes aux besoins spécifiques

Mostaganem. Journée internationale des personnes aux besoins spécifiques

Depuis 1992, cette Journée est célébrée dans un but de promouvoir les droits et le bien-être des personnes aux besoins spécifiques. Cette année 2022, la commémoration de la Journée s’articule autour du thème général de l’innovation et des solutions transformatrices pour un développement inclusif. Il est à rappeler que cette célébration vise la vulgarisation de la sensibilisation des citoyens à leur situation particulière dans tous les aspects de la vie politique, sociale, culturelle et économique. A Mostaganem, le wali, M. Aissa Boulahya, accompagné d’une forte délégation, est sorti à la rencontre de ces personnes afin de faire prévaloir la célébration. En effet, la délégation s’est rendue au centre de psychopédagogie de la commune de Mazagran. Un centre dont l’effectif est de 262 enfants entre autistes, trisomiques et déficients mentaux répartis en 22 groupes. Un encadrement de psychologues, d’orthophonistes et d’éducateurs prend en charge ces enfants aux besoins spécifiques. Cependant, il a été observé que l’importance des effectifs renvoie les éducatrices à être constamment au front afin de garantir à ces élèves une prise en charge digne. Faut-il remarquer qu’à défaut d’autres structures d’accueil, 146 enfants aux besoins spécifiques sont sur une liste d’attente. Au niveau du centre, une exposition a été présentée à la délégation. Un exposition de divers travaux réalisés par les pensionnaires du centre et par les élèves de l’Ecole de l’Association d’Aides aux Handicapés Mentaux de la pépinière. Ensuite, le chef de l’exécutif et la délégation furent accueillis dans une salle où les troupes musicales et théâtrales du centre sont représentées. Dans une ambiance festive mais plutôt émouvante, les enfants ont démontré beaucoup d’aptitude talentueuse. L’esprit qui marque cette sortie du wali, c’est d’abord affirmer son intéressement favorisant l’accomplissement d’un devoir envers ces personnes aux besoins spécifiques. D’un autre côté, en sa qualité de premier responsable de la wilaya, il veut garantir à ces derniers l’exercice plein et entier de leurs droits fondamentaux. Ensuite, la cérémonie s’est poursuivie au siège de la wilaya où le wali avait solennellement distribué des équipements de mobilité à un bon nombre de jeunes et moins jeunes à mobilité réduite. En effet, cinq équipements furent remis aux handicapés du secteur de l’éducation, dix à celui de la Direction de l’Action Sociale et 10 à la Caisse Nationale des Assurés Sociaux. L’attention à ces personnes aux besoins spécifiques est ressentie comme de l’espoir qui compenserait leurs handicaps. Cependant, d’autres revendications sont toujours portées par les associations des handicapés, comme le recrutement de 5% d’handicapés parmi le personnel de l’administration, l’obligation légale de la facilitation de l’accessibilité aux institutions publiques pour les personnes à mobilité réduite, la protection des produits manufacturés par les aveugles et la scolarisation spécifique. Afin d’éviter que les personnes handicapées soient affectées de manière disproportionnée, il y a lieu de consolider les efforts collectifs pour l’accès aux services essentiels, y compris la santé et la protection sociale immédiates, l’éducation, les infrastructures numériques, les informations accessibles, l’emploi et d’autres opportunités socioculturelles afin de garantir que les personnes handicapées ne soient laissées pour compte.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. L’UGCAA pour davantage de défis

A l’instar des autres wilayas ...

Mostaganem. Les chefs de daira appelés à plus de rigueur

La persévérance du chef de ...

Journée Mondiale de la Douane à Mostaganem. Une institution engagée avec fierté professionnelle

Au niveau de la Maison ...

Enseignement supérieur à Mostaganem. Les débats sur le projet de modernisation de l’université lancés

Ce lundi 23 janvier, c’est ...

Commune de Mostaganem. L’impérieuse nécessité d’un nouveau cimetière

Face à l’explosion démographique enregistrée ...