Accueil » ACTUALITE » Ministère de la Communication. Mohamed Bouslimani démis de ses fonctions

Ministère de la Communication. Mohamed Bouslimani démis de ses fonctions

C’est officiel. Le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani, vient d’être démis de ses fonctions par le président Tebboune. L’information nous a été confirmée par des responsables au sein de ce département venus faire leurs adieux au ministre. «Pas de cérémonie de passation», nous disent-ils puisque la SG assurera l’intérim en attendant la nomination d’un ou d’une nouvelle ministre. Cette éviction qui était déjà prévisible lors du dernier remaniement partiel, si ce n’était la présentation du projet de loi relative à l’information au niveau des deux chambres parlementaires. Le secteur souffrait, selon certaines sources, d’absence de vision et de stratégie claire concernant les objectifs et les missions assignées à la communication institutionnelle qui se heurte à un désordre devant le laxisme et la bureaucratie. En un mot, nos institutions communiquent mal. Les professionnels de la presse lui reprochaient la non tenue des Assises Nationales pour les hommes et femmes journalistes avant l’élaboration d’une nouvelle loi relative à l’information, soit 10 années après l’adoption de la loi organique du 13-05 du 22/01/2012. Mohamed Bouslimani a notamment laissé des plumes lors de l’adoption in-extremis de ce projet de loi surtout après le coup de gueule des députés concernant le rejet des amendements relatifs au refus de l’investissement dans l’audiovisuel de nos concitoyens établis à l’étranger et l’opacité qui entourait l’article 22 de ladite loi. L’ex-ministre faisait, notamment, l’objet de critiques acerbes par les journalistes et responsables du secteur pour le black-out et fin de non-retour qu’il opposait à leurs doléances. Rappelant que Mohamed Bouslimani a été démis de ses fonctions en tant que SG du ministère de la Communication en 2013 par l’ex-président, feu Bouteflika. Il sera nommé ensuite ministre du secteur en novembre 2021 par le président de la République en remplacement de Ammar Belhimmer.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Equip Auto Algeria 2024. 400 exposants des différentes marques attendus

L’évènement annuel Equip Auto Algeria ...

Création de l’UGTA et nationalisation des hydrocarbures. Un 68ème anniversaire de bon augure

Le rassemblement prévu, hier, devant ...

4ème Conférence africaine sur la gestion des Finances publiques. Blanchiment d’argent et lutte anti-corruption en ligne de mire

La lutte contre les flux ...

Lutte contre la drogue. Pour une approche stratégique appropriée

Les affaires et les procès ...

18ème édition du Salon International de la Pharmacie en Algérie (SIPHAL). Industrie pharmaceutique algérienne: Quelles perspectives?

Cette démarche s’inscrit dans le ...