Accueil » ÉCONOMIE » Micro-entreprise. Le Salon international prévu au mois de septembre prochain

Micro-entreprise. Le Salon international prévu au mois de septembre prochain

Dans le domaine de la micro-entreprise, il a été présenté une communication sur l’organisation du Salon international de la micro-entreprise, prévu au courant du mois de septembre prochain. Ce Salon constitue une opportunité, à la fois pour la présentation des expériences réussies des micro-entreprises en Algérie, qui contribuent à la promotion de la production nationale et à la création d’emplois ainsi qu’à l’échange d’expériences avec d’autres pays dans ce domaine. Enfin, des ateliers techniques, des symposiums scientifiques et des rencontres «B2B» seront organisés au cours de ce Salon, au profit des jeunes entrepreneurs. Dans le domaine des start-up, le ministre Délégué chargé de l’Economie de la Connaissance et des Start-up a présenté une communication sur l’organisation du Salon «AFRICA DISRUPT» prévu à la fin de l’année 2022 et qui ambitionne d’être le plus grand événement technologique du continent.
Le Premier ministre, Aïmen Benabderrahman, a présidé, le week-end dernier, une réunion du Gouvernement tenue au Palais du Gouvernement pour discuter et mettre les dernières retouches concernant la tenue de ce Salon international. Cependant et lors de ce Conseil de gouvernement, celui-ci a poursuivi l’examen de l’avant-projet de loi portant statut de l’auto-entrepreneur, présenté par le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l’Economie de la Connaissance et des Start-up. Cet avant-projet de loi définit le statut de l’auto-entrepreneur comme étant l’exercice à titre individuel d’une activité lucrative, figurant dans une liste d’activités éligibles. Il y a lieu de noter que les professions libérales, les activités réglementées ainsi que les artisans sont exclus du champ d’application de cet avant-projet de loi. Aussi, le présent texte prévoit plusieurs avantages liés au statut d’auto-entrepreneur dont notamment la tenue d’une comptabilité simplifiée, un régime fiscal préférentiel et une couverture sociale.
Enfin et conformément aux procédures établies, ce projet de texte fera l’objet d’un examen lors d’un prochain Conseil des ministres. Cet événement rassemblera les plus grands acteurs de l’innovation et des nouvelles technologies, notamment de grandes entreprises technologiques, des start-up ainsi que des personnalités reconnues dans ce domaine.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Forum économique algéro-italien au CIC à Alger. Pour un partenariat gagnant-gagnant

L’ambassadeur d’Italie en Algérie, après ...

Relations bilatérales algéro-italiennes .Le Premier ministre italien, Mario Draghi, aujourd’hui à Alger

Mais qu’est-ce qui fait courir ...

Propos du Ministre du tourisme sur les vacances des Algériens. Une question de pouvoir d’achat

La saison estivale est bel ...

Grâce présidentielle. Mesures d’apaisement pour 44 hirakistes

Il s’agit, selon le communiqué ...

Parlement. Clôture de la session des deux Chambres ce 14 juillet

Voilà une session qui s’achève ...