Accueil » RÉGIONS » Mesra (Mostaganem). Le marché hebdomadaire réorganisé, réhaussera sa valeur

Mesra (Mostaganem). Le marché hebdomadaire réorganisé, réhaussera sa valeur

La commune de Mesra est dans la voie d’un développement attesté. C’est une commune qui se modernise et qui avance à pas sûrs pour améliorer le cadre de vie de ses citoyens. Nonobstant, la municipalité doit aussi se soucier des recettes que peuvent lui apporter ses potentialités. Hormis la zone d’activités dont l’investissement industriel est jusqu’à aujourd’hui assez mitigé, la belle forêt qui la borde et son souk hebdomadaire, d’ailleurs c’est sur ce dernier qu’on va braquer les projecteurs. Ce marché réputé à l’échelle nationale pour être un marché de véhicules d’occasion peut aspirer à mieux. Dans ce marché dont la gestion est concédée à un adjudicataire, n’a pas changé de visage depuis plus d’une vingtaine d’années. Ce marché qui brasse des sommes d’argent colossales chaque vendredi, s’étend sur plus d’une vingtaine d’hectares où s’amalgament ventes de bétails, d’aliments de bétails, d’habits, de ferrailles, de fruits et légumes et de voitures d’occasion ressemble plutôt à une foire foraine.
Ce vaste terrain vague, sans éclairage public adéquat soit insécurisé, sans toilettes publiques dignes d’une hygiène prémunie, sans bitumage, sans allées de sécurité et sans organisation aucune devra pousser les élus de la commune à réfléchir à sa réorganisation.
Ce marché contribue à renflouer les caisses de la municipalité mais reste toujours en deçà de ce qu’il peut apporter réellement comme dividendes à cette localité. La raison principale de ce manque à gagner c’est, en effet, le fait qu’il est ouvert une journée sur sept. Les élus doivent porter une réflexion d’abord sur son réaménagement, sa réorganisation, sa sécurité et ses aspects de salubrité. Ce marché est extrêmement rentable si ce dernier s’utilise au moins trois fois par semaine. Sur cet énorme espace, on peut ouvrir des journées spécifiques à des marchés thématiques. Il est possible de le réserver une fois par semaine à la vente des produits maraîchers puisque la région est à vocation agricole. On peut aussi placer une journée pour le commerce de l’habillement, de la pièce détachée automobile ou du commerce de bétail.
Pour aller vers ses objectifs, l’APC doit investir sur sa réhabilitation. Ce marché est resté trop longtemps sur son statut de ‘’souk’’ tel qu’il a été créé durant la période coloniale. Aujourd’hui, les marchés d’intérêt national doivent répondre à des critères de modernité tant dans la gestion de l’espace que sur celle de l’attractivité. Rehausser la valeur de cet espace, c’est aussi le réorganiser. Le marché hebdomadaire de Mesra peut être d’un apport inestimable à la municipalité.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. La médiation de la République, un axe hautement stratégique

Le 20 février dernier, a ...

18 février à Mostaganem. D’intenses activités pour immortaliser les sacrifices des Chouhada

A l’occasion de la célébration ...

Mostaganem. 1ère Conférence nationale sur le théâtre radiophonique

A l’occasion de la journée ...

Mostaganem. La radio régionale fête son 20ème anniversaire

Créée dans les années 2004, ...

Education à Mostaganem. Ces enfants qui ne connaissent pas les bancs d’école

En Algérie la scolarisation est ...