Accueil » ORAN » Mendicité. Une activité incontrôlable et rentable

Mendicité. Une activité incontrôlable et rentable

La mendicité est une nécessité pour certains à avoir le soutien des autres afin de se nourrir. Mais de nos jours, force est de constater que cette action devient une activité génératrice de revenus dans la deuxième wilaya du pays. Devenue un fléau, la mendicité doit être combattue. Le phénomène de la mendicité fait aujourd’hui partie du décor de toutes les rues et ruelles d’Oran ainsi que celui des grandes villes. Toutefois, en l’absence de statistiques fiables, il est difficile d’évaluer le fléau de la mendicité dans ses justes proportions. Autrefois, la mendicité était réservée aux personnes ayant des anomalies physiques les empêchant de travailler pour subvenir à leurs besoins. Suite à une virée à travers les différentes artères de la ville, nous avons constaté que ces mendiants squattent différents lieux. De plus, certains d’entre eux sont des invalides ou des malades mentaux, mais il y a tout de même d’autres qui sont en bonne santé. Interrogés quant aux raisons qui les ont poussés à squatter les rues, certains mendiants qui ont accepté de nous parler, racontent que cela est principalement dû à la pauvreté qui ne cesse de gangrener certaine souche de la société, mais ils évoquent également un tas d’autres raisons notamment le chômage, la cherté de la vie et surtout les problèmes conjugaux, qui poussent certains à quitter leur demeure et à élire domicile dans la rue. Le nombre de faux mendiants ne cesse d’augmenter, donnant de la ville une image honteuse. Dès le matin, de nombreuses personnes, des hommes, des femmes et des enfants, dont la plupart viennent d’autres wilayas, comme c’est le cas des gardiens de voitures qui viennent de plusieurs région de l’ouest. Donc la mendicité est devenue un fléau incontrôlable et rentable.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Délinquance Vols et agressions prennent de l’ampleur en cette période d’été

Alors que la délinquance du ...

Environnement. Les moustiques narguent les élus et les responsables

Littéralement dévorés par les moustiques, ...

Musée du Moudjahid. L’UNFA ressuscite Ahmed Wahbi

Dans le cadre des festivités ...

Hai Sabah. Le jet d’eau dans un piètre état

Le jet d’eau de haï ...

Gardiens de voitures. Des attitudes agressives

Les gardiens de voitures à ...