Accueil » SPORT » MCO. Retour à la case départ?

MCO. Retour à la case départ?

Alors que tout semblait prêt pour que le Mouloudia d’Oran bascule enfin dans le monde professionnel, la dernière réunion entre le premier responsable d’Hyproc et ceux qui devaient restructurer le club a remis tout au point de départ. Un terrible sentiment de déception a, d’ailleurs, voilé la rue mouloudéenne jeudi matin lorsque l’information a été rendue public: c’est le club sportif amateur qui gère l’actuelle période de transition, en attendant que le filiale de la Sonatrach prenne officiellement possession des lieux. Affirmant à ses interlocuteurs avoir encore besoin de temps pour constituer son conseil d’administration et installer les nouveaux dirigeants sportifs dans leurs fonctions, y compris le staff technique, le patron d’Hyproc, Nacer Bahlouli a, ainsi, demandé à Lamine Kebir et Madoui Kheireddine de patienter. Mais vu l’énorme retard accusé en matière de préparation d’avant-saison, les deux techniciens qui devaient chapeauter le projet ont préféré rentrez chez eux, jeudi tôt le matin, que d’approuver une démarche boiteuse qui risque de valoir au Mouloudia d’énormes difficultés sur le plan sportif une fois que la saison footballistique aura débuté. Mais ce qui a le plus mis en colère les supporters est le pouvoir de décision est revenu, occasionnellement, à Chamseddine Bensenouci, président contesté du CSA-MCO et tout juste sorti de prison après la plainte du wali contre lui pour la fameuse affaire de transfert de fonds étatiques du CSA vers la SSPA sans fondement réglementaire. «On attendait un projet ambitieux, avec Kébir, Madoui et Cherif El-Ouazzani, un recrutement de qualité et une entame de la préparation dans de bonnes conditions! Mais voilà qu’on nous annonce que ce sont les mêmes personnes qui seront aux commandes alors qu’ils ont causé au MCO tant de problèmes dans un passé récent, parmi lesquels d’énormes dettes au niveau de la CRL et une grave affaire de falsification devant la FIFA » s’emportera, à ce propos, un proche du vestiaire. Les entrainements ont même débuté sous la conduite de Aïssa Kinane avec, au sein du groupe, les quatre recrues Guenina, Motrani, Benboulaïd et Motrani dont les supporters ne veulent aucunement entendre parler. Dire alors que le Mouloudia d’Oran est revenu à la case départ équivaudrait, du coup, à un doux euphémisme, tant la situation semble se détériorer, aussi bien sur le plan administratif que sportif et ce, à une vingtaine de jours seulement du coup d’envoi de la nouvelle saison de la Ligue 1- Mobilis.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

En obtenant le nul à Magra. Le MCO balise la route du maintien

Le Mouloudia d’Oran ne perd ...

Le président de la FAF estime qu’il a le meilleur profil pour l’EN. Petkovic, nouveau patron des Verts

La FAF annonce la finalisation ...

NC Magra-MC Oran et US Souf- ES Ben Aknoun, demain à 16h. Combat de feu pour un quatuor en danger

Remis en selle par leur ...

Elle sera l’un des cinq points stratégiques choisis par l’instance planétaire. L’Algérie mise à l’honneur par la FIFA

L’Algérie du football est de ...

Les supporters attendus en nombre à Magra vendredi. MCO: Grinta et supplément d’âme!

Après avoir passé l’écueil de ...