Accueil » SPORT » MCO. L’idée d’un directoire fait son chemin

MCO. L’idée d’un directoire fait son chemin

Alors que la dernière rencontre face à l’USM Khenchela, conclue par une parité d’un but partout fort décevante pour les locaux puisqu’ils se retrouvent désormais concernés par la lutte pour le maintien, les choses bougent dans les coulisses pour que le Mouloudia d’Oran soit un peu plus encadré sur le plan administratif. Ceux qui ont assisté aux dernières sorties officielles du club ont, d’ailleurs, pu remarquer que l’équipe évolue sans aucun dirigeant à ses côtés. Seul le téméraire secrétaire Toufik Bellahcène s’occupe, tant bien que mal et selon les moyens du bord, de tout ce qui relève de l’administration. La mise à l’écart du très controversé Rafik Cherrak ainsi que la mise sous scellés de la société sportive par actions a provoqué un vide institutionnel doublement pénalisant. Lors de la signature du protocole d’accord pour la reprise du club par la filiale de la Sonatrach (Hyproc), le wali d’Oran avait mis en avant les anciens joueurs Sbaâ Bachir et Mokhtar Chergui pour gérer les affaires courantes de l’équipe-première. Or, les deux derniers, en dépit de tout leur bon vouloir, sont complètement dépassés par la tournure prise par les évènements, notamment cette pression inhérente aux mauvais résultats enregistrés. De là, naquit, dans les coulisses, l’idée d’un éventuel directoire. Certains proches du wali d’Oran lui ont, ainsi, proposé des noms d’anciens joueurs, entraineurs et dirigeants du Mouloudia pour constituer un comité de sauvegarde qui aura pour mission première d’accompagner les joueurs et le staff technique jusqu’à la fin de la saison en cours. Les noms de Si Tahar Cherif El-Ouazzani, Abdallah Mechri, Baroud Bellellou, Boubaker Radjah et autre Sofianes Elimam ont, en effet, été cités sans qu’aucune source officielle ne commente cette démarche dans l’ombre. Certaines voix autorisées évoquaient même une réponse attendue du premier magistrat de la wilaya pour aujourd’hui, le temps de sonder la vox populi et de se faire une idée plus complète sur les profils cités et ce qu’il résultera de leur éventuelle cohabitation sous le toit d’un même bureau. Mais si cette proposition d’une figure bien connue du milieu sportif et associatif d’Oran a séduit beaucoup de proches de club, elle a, en revanche, surpris d’autres parties qui craignent que ces manœuvres retardent la conclusion des accords avec Hyproc ou créent une tension particulière parmi les supporters.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le N°10 du MCA soigne ses statistiques et son image. Un Belaïli nouveau pour charmer Petkovic

Avec 11 buts et pas ...

De nouveau très en vue avec l’Olympique Lyonnais. Benrahma monte en puissance

Et si le fait d’avoir ...

La course au maintien s’emballe à 8 journées de la fin Magra en surprise, Chlef s’enlise

Bien que leur équipe ne ...

Classée 43ème nation mondiale et 7ème africaine. L’Algérie fait du surplace

Sans surprise, l’Algérie a fait ...

Son retour en EN, Petkovic, ses objectifs, sa grave blessure … Les confidences de Benzia

Dans une interview accordée au ...