Accueil » RÉGIONS » Marsa Ben M’hidi se prépare pour la saison estivale. Entre beauté naturelle et coût de la vie

Marsa Ben M’hidi se prépare pour la saison estivale. Entre beauté naturelle et coût de la vie

La ville balnéaire de Marsa Ben M’hidi, joyau de l’ouest algérien, finalise les derniers préparatifs pour accueillir la saison estivale. Réputée pour ses plages vierges et sa situation géographique unique, cette destination touristique attire chaque année des millions de visiteurs, avides de profiter de ses eaux cristallines et de son cadre enchanteur. Située à proximité de la célèbre plage marocaine de Saidia, séparée uniquement par l’Oued Kiss, Marsa Ben M’hidi est souvent considérée comme la meilleure plage de la région. Récemment, le wali de Tlemcen s’est rendu sur place, accompagné des directeurs de l’exécutif des secteurs du tourisme, de l’urbanisme, de la culture et des travaux publics. Leur objectif: s’assurer de l’avancement des préparatifs entamés depuis un mois. Cette visite témoigne de l’importance accordée à cette destination clé, qui voit affluer plus de 06 millions d’estivants chaque année, en particulier après la fin des examens de fin d’année. Cependant, derrière ce tableau idyllique se cache une réalité moins reluisante : la cherté de la vie. Les prix des logements et des produits de consommation courante y atteignent des sommets. Un simple F2 peut se louer à plus d’un million de dinars par jour et une bouteille d’eau se vend jusqu’à 100 DA. Le classique « frite omelette », un plat populaire, coûte désormais 600 DA, reflet des tarifs exorbitants pratiqués dans la région. Cette inflation galopante pose un défi majeur pour les estivants, en particulier les familles nombreuses et les jeunes. Beaucoup sont contraints de revoir leur budget à la hausse ou de limiter leur séjour. Les commerçants, de leur côté, justifient ces prix par l’augmentation des coûts d’approvisionnement et la forte demande en période estivale. Mais pour les vacanciers, la pilule est difficile à avaler. Face à cette situation, les autorités locales sont appelées à trouver des solutions pour rendre Marsa Ben M’hidi accessible à un plus grand nombre. L’instauration de mesures de régulation des prix et la mise en place d’infrastructures d’accueil plus abordables pourraient constituer des pistes à explorer. Ainsi, la beauté naturelle et l’attrait touristique de Marsa Ben M’hidi seront accessibles à tous. En attendant, les préparatifs se poursuivent à un rythme soutenu, avec l’espoir que cette saison estivale soit à la hauteur des attentes, tant en termes de fréquentation que de satisfaction des estivants. La ville se pare de ses plus beaux atours, prête à accueillir des millions de vacanciers en quête de détente et de plaisir. Marsa Ben M’hidi, entre splendeur naturelle et défis économiques, s’apprête à vivre une nouvelle saison estivale intense.

À propos Ammami Mohammed

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

«La Tafna» de Maghnia. Un hôtel en plein essor

Situé à Maghnia, l’hôtel « La ...

Tlemcen. Collecte organisée des peaux de moutons

Les services de la commune ...

Tlemcen. Démantèlement d’un réseau de trafic de migrants

Les éléments de la brigade ...

Saisie d’une importante quantité de psychotropes et arrestation de 03 trafiquants

Dans le cadre de la ...

Interception de cocaïne et d’une importante somme d’argent à Maghnia. 03 trafiquants présentés devant le procureur

Dans une opération d’envergure menée ...