Accueil » ORAN » Manque de transport et de tout. Araba vit l’isolement

Manque de transport et de tout. Araba vit l’isolement

Ils vivent l’isolement; les habitants de la localité de Araba lancent un appel aux autorités locales afin de prendre en charge leurs préoccupations et leurs problèmes. Des revendications légitimes auxquelles les autorités locales doivent répondre positivement, étant donné que la localité se trouve à quelques encablures de la cité gazière, à savoir Béthioua, ce qui devait être une aubaine pour les jeunes licenciés. Cela dit, peu de résidents sont employés par la grande compagnie pétrolière SONATRACH. Selon certains habitants, plusieurs projets de développement local sont inscrits annuellement, dans le cadre des plans communaux, mais selon nos interlocuteurs, ils restent sans exécution pour des raisons qui restent inconnues. Dans le même sillage, les citoyens de cette localité rurale et isolée soulèvent plusieurs problèmes dus à l’absence de moyens de transport et de lignes suburbaines qui relient cette région aux autres communes de la wilaya. A ce propos, certains habitants ont précisé que les transporteurs refusent l’exploitation de cette ligne, à cause de l’état des routes détériorées. D’après les déclarations de certains habitants, le cadre de vie des citoyens n’a pas changé depuis des décennies, la seule chose qui a changé, c’est la population qui ne cesse d’augmenter, sinon le club de football qui a fait sensation, par le passé. En fait, certains tracés n’ont jamais bénéficié d’opérations de bitumage et par voie de conséquence. La dégradation du réseau routier cause beaucoup de désagréments aux utilisateurs. Dans le même registre, on apprend que plusieurs quartiers ne disposent pas d’un réseau d’assainissement. Les habitants revendiquent, également, le raccordement au gaz naturel et à l’eau potable ainsi que la construction d’infrastructures de santé et d’établissements scolaires nécessaires, de même que la réhabilitation de l’éclairage public et les trottoirs. Enfin, les habitants de Araba revendiquent leur part de projets ayant pour objectif d’améliorer leur cadre de vie, étant donné que le train du développement ne passe pas loin de leur localité.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Malgré la hausse des prix. Le rush sur les supérettes n’a jamais cessé

Alors que le Ramadhan, le ...

Les prix au-delà de 450 da le kg. L’augmentation touche aussi les dattes

Elle est plus que jamais ...

Au chevet des familles nécessiteuses. Le Ramadhan unit l’Etat et la société civile

Générosité, partage et un réel ...

Ce Ramadhan risque de suivre le scénario des précédents. La flambée des prix a déjà commencé

Les dernières semaines, avant l’avènement ...

Le lait et l’huile de table inexistants. Le pôle urbain «Ahmed Zabana» manque de tous

Souffrant de toutes les carences, ...