Accueil » CHRONIQUE » Mais attention…

Mais attention…

Le confinement partiel à domicile, actuellement applicable dans vingt trois wilayas, sera levé totalement à compter de mercredi, indique, ce lundi, un communiqué des services du Premier ministre. Une décision prise en concertation avec les politiques, le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus et l’autorité sanitaire. En matière de regroupements et rassemblements publics, les services du Premier ministre annoncent « la reconduction de la mesure d’interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncisions et autres événements ». Pour le gouvernement, la vaccination « demeure l’élément essentiel concourant à la normalisation de la situation et à la reprise totale des activités économiques et sociales », tout en insistant sur « le respect des gestes barrières ainsi que l’application des différents protocoles sanitaires adoptés par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (Covid-19) et dédiés aux différentes activités économiques, commerciales et sociales ». Le président de Conseil de l’ordre les médecins et membre de comité scientifique, le Dr Bekkat Berkani, craint le relâchement. « Nous constatons un recul significatif dans l’affluence à le vaccination », a-t-il relevé. Selon lui, cela intervient « en raison de manque de campagnes de sensibilisation et de la sous-estimation de la gravité de l’épidémie ». « Une vaccination retardée contribuerait à la propagation de l’épidémie », a-t-il mis en garde. Des immunologues et des infectiologies ont mis en avant tout l’intérêt d’instaurer le pass sanitaire pour l’accès aux espaces et administrations publics, estimant que cette mesure était susceptible d’inciter les citoyens à se faire vacciner contre la Covid-19, et assurer, partant, une large couverture de la population contre d’éventuelles nouvelles vagues du virus. Qualifiant le relâchement face aux mesures préventives « d’attitude humaine tout à fait normale », le président du Conseil scientifique de l’Etablissement public hospitalier de Rouiba et immunologue, le Pr Kamel Djenouhat, a mis en garde toutefois contre la réticence de certains citoyens à se faire vacciner en dépit de la disponibilité de vaccins. Une attitude qualifiée par le Pr Djenouhat « d’irresponsable en ce sens qu’elle met la société devant le risque de nouvelles vagues plus dangereuses ». Il a estimé, par la même occasion, que le nombre de personnes vaccinées jusqu’à présent, plus de 10 millions, était « bien loin de l’objectif tracé pour vacciner 70% des personnes ciblées », ce qui explique, d’après lui, « la circulation active du virus dans la société ». La levée du confinement est une bonne décision sauf qu’elle devrait être accompagnée par des mesures préventives et d’accompagnement, tout en lançant des opérations de sensibilisation et de mobilisation contre ce maudit virus. Les gestes barrières devraient être respectés par tous. Et s’il le fallait, l’Etat devrait instaurer une loi pour le respect des gestes barrières.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Pétrole, risque d’une réduction de l’offre

Les prix du pétrole ont ...

Feux de forêts, l’alerte !

En Algérie, le risque d’incendies ...

L’UE s’attaque au gaz russe!

L’Union Européenne a instauré son ...

Le blé inquiète encore !

Au Royaume-Uni et en France, ...

Pétrole, la guerre des prévisions !

L’Agence internationale de l’énergie «AIE ...