Accueil » ORAN » Main d’œuvre de la formation professionnelle dans le secteur industriel et les entreprises. Taux d’intégration: plus de 60%

Main d’œuvre de la formation professionnelle dans le secteur industriel et les entreprises. Taux d’intégration: plus de 60%

Le secteur de la formation et de l’enseignement professionnel mise beaucoup sur un nouveau «Modèle» d’apprentissage basé sur de nouvelles méthodes et technologies dont la numérisation afin de fournir la main d’œuvre qualifiée adaptée aux besoins du marché de l’emploi de la wilaya d’Oran, a affirmé dimanche le wali d’Oran Sayoud Said à l’ouverture de la Session de février de l’année 2023 -2024 de la formation et de l’enseignement professionnels en présence des autorité civiles et militaires locales, des chefs de daïras et maire de Sénia, des cadres du secteur, du directeur de la formation et de l’enseignement professionnels, des membres du Parlement, du Médiateur de la république de la wilaya d’Oran, de la représentante de l’Observatoire national de la société civile ainsi que de cadres de syndicats de travailleurs. Le wali a débuté l’inauguration de la nouvelle session 2024 de la formation professionnelle au Centre de formation professionnelle baptisé «Chahid Abdellah Al Thani Abdellah» de Ain Beida par une allocution au cours de laquelle, il a mis l’accent sur l’importance que revêt le secteur de la formation et de ‘l’enseignement professionnels dans la promotion de l’emploi et son adaptation au marché de travail soulignant que la wilaya qui est un grand pôle industriel, avec entre autres ses PME et ses usines de voitures de «Renault» de Tlélat et «Fiat» de Tafraoui, offrent aujourd’hui des opportunités d’emploi inouïes aux jeunes non sans indiquer que plus de 650 jeunes issus de la formation et l’enseignement professionnels «ont été intégrés à l’usine «Fiat»» conformément aux instructions des autorité nationales supérieures et du président de la république Abdelmadjid Tebboune, qui a appelé à encourager les jeunes aux spécialités et métiers innovants de la formation et l’enseignement professionnels pour les ingérer dans le monde du travail à travers notamment leur initiation aux nouvelles spécialités à même de permettre leur intégration adaptée aux exigences du marché de l’emploi. A cet effet, le premier responsable de la wilaya d’Oran a annoncé que pas moins de 11.000 nouvelles places pédagogiques ont été mises à la disposition du secteur et quatre nouvelles spécialités ouvertes au profit des stagiaires et élèves pour la session de février. Le wali qui a accordé une importance particulière à l’apprentissage de la numérisation dans la formation professionnelle dit, que de nouvelles perspectives seront offertes aux jeunes de la formation professionnelle dans le monde de l’emploi non sans expliquer, lors d’un point de presse, que le taux d’intégration de la formation et l’enseignement professionnels dans le monde industriel et au sein des entreprises à l’échelle de la wilaya, est estimé à plus de 60% ce qui confirme la volonté du secteur à inciter les jeunes vers les spécialités de la formation et l’enseignement professionnels et les adapter à travers les spécialités technologiques mises en place aux besoins de l’économie en application des décisions du président de la république.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

agression sioniste contre Ghaza depuis le 07 octobre dernier. 10.000 femmes martyres déjà

Il semble que le sort ...

Le commerce pendant les fêtes religieuses à Oran. «On se croirait en temps de la grève des 08 jours»

Oran une ville morte pendant ...

Nouveau classement des compagnies aériennes africaines. Air Algérie déloge la RAM

Air Algérie est sur le ...

Modalités d’octroi de l’allocation chômage. Le démenti de la Présidence

La Présidence algérienne dément les ...

Les États-Unis envoient des renforts au Moyen-Orient face aux menaces de l’Iran. Crainte d’une grave escalade

L’Iran menace de «punir» Israël ...