Accueil » ACTUALITE » Macron pour un second mandat, Le Pen 2ème force en France. Une «Abstention historique» à décoder

Macron pour un second mandat, Le Pen 2ème force en France. Une «Abstention historique» à décoder

«Une victoire sans triomphe» ont commenté cet événement les médias français après des scores remportés lors des résultats du dernier tour des élections présidentielles françaises. La nouvelle politique française en matière d’immigration fait état de la nécessité de «réduire à six mois les délais d’instruction des demandes d’asiles». Il y va de même pour l’octroi d’un titre de séjour longue durée. Celui-ci sera soumis à un test de français. Le Président français fraîchement réélu, avant-hier dimanche, pour un second mandat à la tête de la République française par un score de 58% lors du second tour de ce suffrage universel, compte poursuivre la politique d’expulsion des étrangers qui troublent l’ordre public. A court terme, il préconise une meilleure maîtrise du chapitre de l’immigration surtout en cette crise sanitaire qui a ravagé la population française et fait beaucoup de victimes d’où des restrictions fermes appliquées aux frontières pour les voyageurs surtout ceux qui rentrent en France via les transports aériens. Pour lui, il opte pour le renforcement de la sécurité des frontières pour le flux des immigrants et des exilés alors que la guerre fait rage après sa victoire incontestée face à la présidente du Front national Marine Le Pen au second tour des présidentielles Françaises qui a enregistré une belle avancée de la droite, ce qui la propulsé seconde derrière Macron. Celui-ci, c’est-à-dire le vainqueur de ces élections d’où il est partant pour un second mandat, table sur la continuité en matière de politique d’immigration. Ainsi, son programme s’articule autour du sort des immigrés et leurs conditions de vie, un aspect sur lequel il a été épinglé par la protestation et les manifestations successives des gilets jaunes. Pour ce qui est de la politique d’immigration, il aura comme objectif la «refonte du droit d’asile et du droit de séjour». Emmanuel Macron souhaite établir une «force des frontières» pour «renforcer les frontières nationales françaises (…) accélérer les procédures d’éloignement et faire en sorte que le refus d’asile incite à l’obligation de quitter le territoire français». La presse française a réagi vivement à ce score remporté par le président candidat Macron et Le journal « Le Monde » titre son commentaire sur le fait que «pour Macron, il s’agit d’une soirée de victoire sans triomphe, marquée par le score historique de l’extrême droite qu’est le Front national et la crainte d’un troisième tour politique et social». D’ailleurs, cela faisait plus de cinquante ans qu’un second tour d’élection présidentielle n’avait pas connu un tel niveau d’abstention. Plus de 28 % des Français ne sont pas allés voter, dimanche 24 avril, à l’heure de départager les finalistes, Emmanuel Macron (La République en marche) et Marine Le Pen (Rassemblement national). Un record depuis le duel, sans véritable enjeu, des candidats gaullistes Alain Poher et Georges Pompidou, en 1969.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Clôture des travaux de la session ordinaire de l’UA. Adoption du cadre politique des Start UP

En attendant l’organisation par l’Algérie ...

Chiffres d’affaires de la société LG. 21.090 milliards de KRW pour début 2024

Malgré des conditions macroéconomiques difficiles ...

Conférence internationale «Panorama pharmaceutique sur les nouveaux caps». Comment instaurer la souveraineté pharmaceutique en Algérie?

Fidèle aux principes de jumelage ...

Séminaire international sur l’intelligence artificielle et la numérisation pour le développement économique. L’Algérie doit se mettre au diapason de la numérisation et la sécurité juridique

L’investissement et la sécurité juridique ...

Coup d’envoi du Salon « BATIMATEC». Quand le bâtiment va…

Ce rendez-vous annuel des acteurs ...