Accueil » CHRONIQUE » Lutte contre le cancer, une bonne nouvelle!

Lutte contre le cancer, une bonne nouvelle!

La Commission nationale de prévention et de lutte contre le cancer, dirigée par le Pr. Adda Bounedjar, vise à améliorer le dépistage précoce et la prise en charge des patients atteints de cancer en Algérie. Suite à la décision du président de la République d’assurer une prise en charge complète des cancéreux non assurés, la Commission travaille en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale pour finaliser les procédures nécessaires. Cette initiative comprend la délivrance de cartes Chifa aux patients, prévue dès la semaine prochaine après la présentation d’un dossier médical. La Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés «CNAS» a lancé un appel aux personnes atteintes de cancer non bénéficiaires d’une couverture sociale pour qu’elles se rendent à la structure CNAS la plus proche afin de déposer leur dossier en vue d’obtenir la carte Chifa. Les personnes concernées doivent présenter un certificat médical établi par un médecin spécialiste, une copie de leur carte d’identité et une photo lors de leur visite à la CNAS. Dans un entretien accordé à l’APS, Pr. Bounedjar a souligné que la volonté politique d’assurer une meilleure prise en charge de cette catégorie est «de bon augure, d’autant que cette maladie ne relève pas uniquement de la responsabilité du ministère de la Santé mais du gouvernement dans son ensemble». Il a précisé que l’Algérie recense entre 55.000 et 65.000 nouveaux cas avec une prévision à la hausse de 50 % d’ici 2040 tout en assurant que l’enjeu actuel est de réduire le nombre de décès parmi les cas d’atteinte, par le dépistage précoce et l’amélioration de la prise en charge du patient. Le Pr. Bounedjar a identifié les principaux types de cancer en Algérie et souligné la nécessité d’une stratégie nationale pour améliorer la prise en charge des patients, certains cancers étant désormais considérés comme guérissables. La commission qu’il dirige doit fournir des rapports réguliers au président de la République et établir des comités pour évaluer l’état du cancer dans le pays. Des projets visant à améliorer la prise en charge des patients, tels que la construction de six centres spécialisés et l’augmentation du nombre d’accélérateurs pour la radiothérapie, sont également en cours.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le gaz a bien chuté !

Le prix du gaz est ...

Pour un Ramadan sans hausse…

Le gouvernement prend plusieurs mesures ...

Le pétrole a bien «chauffé»

En 2024, le secteur pétrolier ...

Alger, la capitale mondiale du gaz

Selon un rapport de Shell ...

L’ONU ne veut plus de cet ordre mondial !

Lors de la conférence annuelle ...