Accueil » CHRONIQUE » L’OPEP+ inflexible !

L’OPEP+ inflexible !

Les prix du pétrole brut ont rebondi mercredi, les espoirs de reprise de la demande du principal importateur, la Chine, suite à sa sortie des restrictions liées à la pandémie de COVID-19, ayant apporté un soutien après que les prix aient baissé lors de la session précédente en raison des inquiétudes concernant la croissance économique mondiale. Les inquiétudes économiques ont été exacerbées par une augmentation plus importante que prévu des stocks de pétrole américains qui a été annoncée après le règlement du marché mardi, selon Reuters. «Les attentes concernant la reprise de la demande de carburant en Chine au cours du second semestre sont de plus en plus nombreuses et sont susceptibles de soutenir le sentiment du marché», a déclaré Kikukawa, qui prévoit que le WTI se négociera dans une fourchette comprise entre 75 et 85 dollars le baril au cours des prochaines semaines, propos relayés par Reuters. L’offre de pétrole devrait rester stable à moyen terme car l’OPEP + devraient maintenir leurs quotas de production. Un panel de l’OPEP+ est susceptible d’approuver la politique actuelle du groupe de producteurs en matière de production de pétrole lorsqu’il se réunira la semaine prochaine, ont déclaré cinq sources de l’OPEP+ mardi à Reuters, alors que les espoirs d’une hausse de la demande chinoise sont contrebalancés par les inquiétudes concernant l’inflation et l’économie mondiale. L’Arabie saoudite et ses partenaires procéderont à un examen des niveaux de production le 1er février, après avoir convenu d’importantes réductions à la fin de l’année dernière pour maintenir l’équilibre sur les marchés mondiaux. Les délégués du cartel ont déclaré en privé à ‘Bloomberg’ miser sur un statu quo du Comité ministériel, dans l’attente d’éclaircissements sur la reprise de la consommation en Chine et de l’impact des sanctions sur l’approvisionnement russe. Le secrétaire général de l’OPEP, Haitham Al-Ghais, a déclaré plus tôt ce mois-ci, qu’il était « prudemment optimiste » sur l’économie mondiale, car le rebond naissant en Chine est tempéré par la faiblesse des économies avancées. Les analystes de Goldman Sachs Group et d’Energy Aspects estiment que l’OPEP+ mettra fin à ses coupes d’approvisionnement – officiellement environ 2 millions de barils par jour – et recommencera à ouvrir les vannes au second semestre, lorsque l’accélération de la demande resserrera le marché, relaie «Noursier.com».

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

De gros moyens contre les feux de forêts

Les dégâts causés par les ...

OPEP, réunion décisive en juin

L’OPEP approche un moment décisif ...

Cancer, tout pour un diagnostic précoce

En Algérie, environ 55 000 ...

Netanyahu isolé, la victoire de la Palestine!

Lundi, le procureur de la ...

L’Emir Abdelkader revient cette semaine!

Les historiens de la Commission ...