Accueil » CHRONIQUE » L’OPEP et l’Algérie face à une baisse des prix!

L’OPEP et l’Algérie face à une baisse des prix!

Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, se rendra à Vienne, en Autriche, pour participer à la 186e réunion de la Conférence ministérielle de l’OPEP. Cette réunion se concentrera sur l’examen des questions d’intérêt commun entre les membres de l’Organisation. En outre, il assistera à la 49e réunion du Comité ministériel conjoint de suivi et à la 35e réunion ministérielle OPEP et non-OPEP. L’objectif de ces réunions est de discuter de la situation actuelle et des perspectives à court terme du marché pétrolier international. Une réunion d’une importance capitale où il est question de faire face à la chute des prix du pétrole. A cet effet, les prix du pétrole ont augmenté en raison de l’optimisme des investisseurs, avant une réunion de l’OPEP+. Le Brent de la mer du Nord a atteint 75,28 dollars le baril, tandis que le WTI américain s’est élevé à 71,06 dollars le baril. La suspension du plafond de la dette américaine a renforcé l’appétit pour le risque des investisseurs qui se détournent du pétrole en période d’incertitude économique. Les marchés s’attendent à ce que l’OPEP+ maintienne sa position actuelle lors de sa réunion de dimanche. Cependant, le fait que le prix du Brent soit encore en dessous de 80 dollars le baril, suggère que des réductions de production plus importantes pourraient être envisagées par l’OPEP+. Selon Han Tan d’Exinity, cette situation garantit que cette option reste à l’ordre du jour. Le contrat à terme du TTF néerlandais, utilisé comme référence européenne pour le gaz naturel, est resté stable à 23,545 euros par MWh. Cependant, il avait récemment atteint un nouveau plus bas en près de deux ans, s’établissant à 22,855 euros le MWh. Cette baisse témoigne d’une pression continue sur les prix du gaz naturel. Deux sources au sein de l’OPEP+ ont indiqué à Reuters ne pas s’attendre à ce que le groupe parvienne à un accord sur de nouvelles réductions de la production lors de la réunion des ministres, prévue dimanche, à 14 heures à Vienne. Une autre source a souligné qu’il était encore trop tôt pour être certain de l’issue de la réunion de dimanche, car des discussions bilatérales entre les ministres étaient prévues avant la réunion officielle. Par ailleurs, une quatrième source a indiqué que l’idée de formaliser les réductions volontaires en tant que décision officielle de l’OPEP+ était en cours d’étude. L’Arabie Saoudite, l’Algérie et d’autres membres seraient décidés à s’opposer à toute décision visant à baisser les prix du pétrole.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le pétrole s’envole…

Vendredi, les cours du pétrole ...

Valoriser notre gaz !

Lors de la séance d’ouverture ...

Déjà des mesures contre les feux de forêt !

La Commission nationale de protection ...

Blé, l’Algérie sereine…

Les prix du maïs, du ...

Valorisation des eaux usées, le défi

Le ministre de l’Hydraulique, Taha ...