Accueil » CHRONIQUE » L’OMS toujours en guerre contre le Covid!

L’OMS toujours en guerre contre le Covid!

L’OMS a encore critiqué la réticence de la Chine à partager des données fiables sur la vague de COVID qui balaie le pays, mais salué à l’inverse «la transparence radicale» des États-Unis dans leur lutte contre le sous-variant XBB.1.5. L’Organisation mondiale de la santé reste convaincue «que le nombre de décès en Chine est toujours très sous-évalué», a dit le docteur Michael Ryan, responsable des situations d’urgence à l’OMS, lors d’un point de presse à Genève. «Il y a eu une transparence radicale de la part des États-Unis en termes d’engagement avec l’OMS concernant les données et l’impact de ces données», s’est félicité l’Irlandais. En Chine, malgré une collaboration de plus en plus étroite, «nous ne disposons toujours pas d’informations suffisantes pour procéder à une évaluation complète des risques», a renchéri Mike Ryan. C’est ce qui explique selon lui en partie les tests imposés par de nombreux pays aux voyageurs chinois plutôt qu’à ceux qui viennent des États-Unis. «L’absence de données leur fait prendre des mesures de précaution et c’est compréhensible», a renchéri le docteur Ryan. Mais la Chine est loin d’être le seul mauvais élève de la classe. Énormément de pays ont réduit les tests à la portion congrue. «La proportion de séquençage a chuté de 90% depuis le haut de la vague Omicron» l’année dernière, a dénoncé le patron de l’organisation, Tedros Tedros Adhanom Ghebreyesus. «La hausse actuelle en Chine ne devrait pas avoir d’impact significatif sur la situation épidémiologique de la COVID-19 dans la région européenne», a déclaré le directeur régional de l’OMS Hans Kluge lors d’une conférence de presse en ligne. Pour l’heure, si ce sous-variant «est plus transmissible que les sous-variants précédents, il n’y a pas de données indiquant s’il est plus ou moins sévère», a souligné la docteure Maria Van Kerkhove, qui chapeaute la lutte contre la COVID à l’OMS. L’OMS estime avec beaucoup de prudence que ce sous-variant pourrait «mener à une augmentation de l’incidence des cas», mais souligne qu’elle est obligée de se baser quasiment uniquement sur la situation aux États-Unis. Face à une vague de contaminations sans précédent, l’OMS a publié ce vendredi ses nouvelles préconisations pour lutter contre le Covid. Ou plutôt une mise à jour de ses directives. D’abord, l’OMS recommande un renforcement du port du masque.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Netanyahu isolé, la victoire de la Palestine!

Lundi, le procureur de la ...

L’Emir Abdelkader revient cette semaine!

Les historiens de la Commission ...

Du nouveau pour les urgences sanitaires

Les 196 États membres du ...

L’optimisme de l’OPEP

L’OPEP et l’Agence internationale de ...

Agriculture, cap vers le Sud!

Le ministre de l’Agriculture et ...