Accueil » CHRONIQUE » L’OMS s’inquiète…

L’OMS s’inquiète…

La mairie de Shanghai a appelé au calme mercredi 23 mars face au risque de «panique» provoqué par la montée des cas de Covid-19 dans la plus grande ville de Chine, où des stades sont convertis en centres de quarantaine. La Chine traverse depuis quelques jours sa plus grave flambée de Covid depuis la vague initiale du début 2020, promptement enrayée par les autorités. Bousculé par la souche Omicron, le géant asiatique a fait état mercredi de plus de 5000 nouveaux cas de contamination, un chiffre minime à l’échelle mondiale mais considérable pour le pays qui suit officiellement une stratégie du zéro Covid. Shanghai à elle seule a comptabilisé un cinquième du total des dernières 24 heures, avec 981 nouveaux cas, presque tous asymptomatiques sauf quatre. Le nombre de patients atteints de covid-19 dans les hôpitaux belges a maintenant dépassé la barre 2.500. Ce n’était pas arrivé depuis le 25 février. En France, 98.928 nouveaux cas ont été enregistrés en moyenne ces sept derniers jours contre 69.249 cas en moyenne mardi dernier. Le nombre de nouveaux cas recensés mardi est de 180.777, contre 116.618 sept jours auparavant, selon Santé publique France. Cette nouvelle vague épidémique touche également l’Allemagne qui a enregistré un nombre de cas record depuis le début de la pandémie (près de 300 000 en 24 heures), ce qui n’a pas empêché Berlin d’acter la levée de l’ensemble des restrictions. D’autres pays comme l’Autriche ont fait marche en réintroduisant l’obligation du port du masque en intérieur. La vaccination contre le Covid-19 suit son cours au Royaume-Uni, où une nouvelle dose de rappel est désormais administrée aux personnes âgées de plus de 75 ans et aux immunodéprimés dès l’âge de 12 ans. Objectif: protéger les plus vulnérables face aux risques de formes graves du virus qui continue de circuler activement avec plus de 100 000 contaminations quotidiennes enregistrées en moyenne sur les sept derniers jours. L’OMS s’inquiète. Lors d’une conférence de presse mardi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé que plusieurs pays européens, dont l’Allemagne, la France, l’Italie et le Royaume-Uni, avaient levé trop «brutalement» leurs mesures anti-Covid et se sont retrouvés confrontés à une nette remontée des cas sous l’effet du sous-variant BA.2. Le directeur de l’OMS en Europe, Hans Kluge, s’est dit «vigilant» sur la situation épidémique actuelle sur le continent, tout en affirmant rester «optimiste». Au cours des sept derniers jours, plus de 5,1 millions de nouveaux cas et 12 496 décès ont été enregistrés dans la zone OMS Europe, portant le total de cas détectés depuis le début de la pandémie à près de 194,4 millions et le nombre de décès à plus de 1,92 million. «Il y a un très grand capital d’immunité […], que ce soit grâce à la vaccination ou aux infections», a relevé M. Kluge. Ensuite, «l’hiver s’achève, donc les gens vont moins se rassembler dans des petits espaces confinés».

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

De gros moyens contre les feux de forêts

Les dégâts causés par les ...

OPEP, réunion décisive en juin

L’OPEP approche un moment décisif ...

Cancer, tout pour un diagnostic précoce

En Algérie, environ 55 000 ...

Netanyahu isolé, la victoire de la Palestine!

Lundi, le procureur de la ...

L’Emir Abdelkader revient cette semaine!

Les historiens de la Commission ...