Accueil » Point de Vue » L’obésité, le danger !

L’obésité, le danger !

Le président de la Société algérienne d’obésité et des maladies métaboliques, le Pr. Ammar Tebaibia, a, en novembre 2022, mis en garde contre une recrudescence de l’obésité en Algérie en soulignant que ce phénomène est de plus en plus répandu chez les adultes et les enfants en raison du changement du mode de vie. En marge du 1er congrès sur l’obésité et les maladies métaboliques, le Pr. Tebaibia a souligné que les services de consultations médicales enregistrent quotidiennement une affluence considérable de patients souffrant d’obésité. Il a noté que l’obésité est désormais parmi les maladies répandues, soulignant la nécessité de lui accorder une importance particulière. Selon l’enquête nationale de 2016/2017, «l’obésité touche 30 % de femmes et 14 % d’hommes». Si des mesures urgentes ne sont pas prises, le phénomène pourrait toucher 46 % de femmes et 14 % à 30 % d’hommes d’ici 2030. Ce jeudi, Le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi, a annoncé la mise en place prochaine de mesures réglementaires visant à limiter l’alimentation anarchique et à lutter contre le phénomène de l’obésité en définissant les responsabilités de chaque secteur. Il a souligné l’engagement du gouvernement à restreindre la propagation du diabète dans la société, en prenant des mesures qui impliqueront les secteurs de l’agriculture, du commerce, de l’industrie et de l’éducation. En tant que président d’honneur de l’Association algérienne de lutte contre l’obésité et les maladies métaboliques, le ministre Saihi a appelé à la formulation d’un texte de loi fixant les responsabilités face à la recrudescence de l’obésité, qui est à l’origine de plusieurs maladies telles que le diabète, l’hypertension artérielle et le cancer. Pour prévenir ce phénomène, le ministre a exhorté l’association et le directeur général de l’Institut de santé publique à collaborer pour organiser une campagne de sensibilisation sur les risques de l’obésité et à mettre en place un programme d’information en collaboration avec les médias. Le président de l’Association algérienne de lutte contre l’obésité et les maladies métaboliques, Amar Tebaibia, a souligné que le guide de prise en charge de l’obésité «aidera largement le personnel de la santé en général et les personnes obèses en particulier à traiter cette maladie». Il a appelé les familles à «changer leur régime alimentaire et à exercer une activité sportive» pour lutter contre l’obésité. Le directeur général de l’INSP, Abderrezak Bouamra, a souligné l’importance de «promouvoir la recherche dans le domaine de la santé publique, compte tenu de l’augmentation du nombre de personnes obèses». Il a ajouté que l’Institut avait récemment lancé «une enquête à ce sujet concernant les enfants scolarisés âgés de 5 à 11 ans, en attendant une deuxième enquête qui touchera les autres catégories de la société».

À propos C.Malik

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mois théâtral en hommage à Abdelkader Alloula. La »Halqa » au cœur des œuvres!

L’hommage à Alloula s’est poursuivi, ...

Hommage à Abdelkader Alloula au TRO. Déjà des présentations de bonne facture!

Des écrivains, journalistes, associations et ...

Présentation de la pièce «Al Aazeb» au TRO AEK Aloula. Zoubir entre Sakina et Marilyne Monroe

Le théâtre d’Oran AEK Alloula ...

Le blé, une guerre dans une guerre !

La guerre en Ukraine a ...

Hommage à Messaoud Babadji. Un film et un Ebook présentés

Ses amis et sa famille ...