Accueil » ORAN » Littoral oranais. Quand la loi est bafouée par les chefs de daïras et élus !

Littoral oranais. Quand la loi est bafouée par les chefs de daïras et élus !

Nos communes balnéaires connaissent ces dernières années, une véritable détérioration et dégradation environnementale, architecturale, urbanistique et même morale. Qui se souvient de Paradis-Plage, Bomo-Plage, Claire-Fontaine Bouisseville ? Ceux qui ont eu la chance de les connaître au cours des années 60,70 et même jusqu’à 80, ont en mémoire, leurs plages de sable, leurs dunes, rochers, roseaux, c’est à dire tout ce qui fait le charme de ces coins balnéaires et dont il ne reste strictement rien. Elle a été défigurée, rongée par le béton et les constructions illicites. C’est l’anarchie la plus totale qui a pris possession des lieux. Le cas d’Ain Turck en est un exemple. Sa population, s’est d’ailleurs soulevée contre la mauvaise gestion de tous les responsables. Jadis, cette ville, station balnéaire féerique, attirait visiteurs et amateurs de la nature et de la mer qui venaient de partout. Aujourd’hui, à cause des problèmes auxquelles elle est confrontée, elle a perdu de sa renommée. Les problèmes de cette commune sont multiples, ils sont d’ordre environnementale  »pollution du littoral » urbanistique, en l’occurrence les constructions illicites et surtout de mauvaises moeurs.
Avons- nous une loi sur le littoral en Algérie ? Hélas oui, le littoral est protégé par pas moins de 08 législations… du point de vue strictement juridique, la protection du littoral se trouve au sommet de la hiérarchie des normes d’urbanisme. Donc, selon les textes juridiques, la protection est assurée. Mais dans le réel c’est tout à fait le contraire, toutes ces lois sont bafouées par ceux qui sont censés défendre la chose publique.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Prevention. C’est aussi le rôle des acteurs sociaux

Vols, agressions, drogue, prostitution, émigration ...

Eclairage public. Infractions à la pelle aux règles de sécurité

On sait tous que l’électricité ...

Centre hospitalier universitaire d’Oran (CHU). Casse-tête chinois pour le stationnement

Aller à l’hôpital n’est généralement ...

Cimetières. Ampleur des profanations et rites de sorcellerie

La plupart des cimetières de ...

Etablissement hospitalier universitaire d’Oran (EHU). Une passerelle ou des ralentisseurs pour éviter le pire

La sécurité routière est le ...