Accueil » CHRONIQUE » L’inquiétante hausse des prix!

L’inquiétante hausse des prix!

Le marché en Algérie enregistre, en ce mois sacré de Ramadhan 2022, une flambée des prix des fruits et légumes. Les prix affichés pour les fruits et légumes ont surpris le consommateur et font aussi «peur». Le prix de la tomate est affiché à 120 dinars le kilogramme. Tandis que la pomme de terre est cédée au prix de 130 DA. Le poulet est cédé à plus de 400 DA. Les fruits qui sont hors de prix. L’orange est passée de 160 DA à 230 DA le kilogramme et la banane a atteint les 550 DA/kg. Omar Gherbi, président de l’Association du marché de gros des fruits et légumes des Eucalyptus à Alger, a cité plusieurs causes à l’origine de cette flambée des prix. Selon Gherbi, si les prix des produits agricoles dépassent aujourd’hui le seuil du raisonnable, cela serait essentiellement dû à la baisse de la production au niveau national durant cette période, comme relayée par «Le Courrier d’Algérie». Seuls les produits cultivés dans les serres en plastique agricoles, dans les wilayas de Biskra et d’Oued Souf, à l’instar de la tomate et du poivron, sont actuellement sur le marché, a-t-il ajouté, expliquant que ces quantités ne peuvent pas répondre à la forte demande notamment durant le mois de Ramadhan en cours. Il considère également que la hausse des prix est à l’origine du désengagement de certains agriculteurs d’exploiter et de travailler les terres agricoles dont ils ont bénéficié à la Mitidja, selon le média. Gherbi estime que les marchés ne sont pas suffisamment alimentés, ce qui fait que la demande est plus grande que l’offre, conduisant à une flambée des prix des produits de première nécessité. Pour le lait, il est, par exemple, disponible à Oran sauf que son prix n’est plus fixe. Du lait en sachet de bonne qualité est cédé à 60 DA, car fabriqué en dehors de la wilaya. Il est vrai que le lait fabriqué à Oran laisse à désirer, laissant croire qu’il n’y aurait pas de contrôle de qualité. Avec cette hausse des prix, le citoyen ne sait plus quoi faire. Mais ce qui est étonnant, les responsables se sont confinés dans un silence total. Or, le citoyen a besoin d’être rassuré par ses gouvernants et responsables qui lui ont promis de la viande à bon prix et de la pomme de terre importée…

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Pièces détachées autos, le puzzle !

Dans un communiqué publié ce ...

L’OPEP optimiste face aux incertitudes!

Mardi, les prix du pétrole ...

Le Covid qui intrigue toujours !

Selon une étude sur la ...

La chute du blé, une aubaine pour l’Algérie!

Suite à une baisse des ...

L’Algérie à l’heure de la transition énergétique

L’Algérie possède un potentiel considérable ...