Accueil » MONDE » Liban. Les Forces armées sont frappées de plein fouet par la crise

Liban. Les Forces armées sont frappées de plein fouet par la crise

Chauffeur de taxi, livreur, agriculteur: les soldats ont pris des petits boulots pour survivre, et le commandement militaire ferme les yeux dans l’attente de solutions, alors que le budget de la défense a été divisé par six. Georges (le prénom a été modifié) ne se rend plus que trois matinées par semaine à la base navale de Beyrouth. Ce sous-officier de la marine libanaise passe le plus clair de son temps à faire des petits travaux d’intérieur pour la clientèle qu’il s’est constituée afin d’arrondir ses fins de mois. Avec la dévaluation de la livre libanaise face au dollar, son salaire de 2,5 millions de livres libanaises ne vaut plus que 100 dollars (89 euros), contre 1 700 dollars avant la crise financière, en 2019. A 50 ans, avec deux enfants de 11 et 17 ans à charge, Georges est pris à la gorge. Il ne lui reste plus grand-chose une fois l’électricité, l’eau et l’essence payées. «On vit au jour le jour. Je dois 35 millions de livres libanaises [1 500 dollars au taux de change sur le marché noir] à l’école, car l’armée ne couvre plus les frais de scolarité à hauteur de 80%, comme avant. Je ne sais pas comment payer l’inscription de l’aîné à l’université l’année prochaine. Qui peut payer 5 000 dollars aujourd’hui?», s’interroge-t-il. «Il y a beaucoup d’absentéisme dans le régiment, certains soldats ne peuvent plus du tout venir à cause de la hausse des prix de l’essence. Depuis juillet, nos horaires ont été aménagés», poursuit Georges. Chauffeur de taxi, livreur, agriculteur: les soldats ont pris des petits boulots pour survivre, et le commandement militaire ferme les yeux dans l’attente de solutions. «On est réalistes: un soldat ne gagne plus que 60 dollars à 70 dollars par mois, s’il peut trouver un autre travail, on laisse faire. On veut les préserver. On les fait venir dix à douze jours par mois au lieu de vingt-deux jours, pour qu’ils puissent économiser sur les transports et travailler à côté.

À propos lecarrefour dalgerie

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Partygate. Boris Johnson se défend d’avoir menti

Le Premier ministre britannique Boris ...

Depuis le début de la pandémie. Le Brésil et l’Allemagne enregistrent un nombre de cas sans précédent

La pandémie de Covid-19 «est ...

Soudan. Plusieurs morts lors d’une nouvelle journée de mobilisation

A Khartoum, un nouveau rassemblement ...

Biélorussie. Manœuvres militaires avec la Russie

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko ...

Soudan. La mobilisation contre le pouvoir continue

Dimanche 16 janvier, des médecins ...