Accueil » CHRONIQUE » L’huile monte…

L’huile monte…

Le prix de l’huile de table a été fixé à 650 DA le bidon de 05 litres, selon le nouveau décret exécutif apparu dans l’avant-dernier numéro du Journal Officiel. Comme mentionné dans le journal officiel n°77, le gouvernement, représenté par le Premier ministre, a décidé de revoir le prix de l’huile alimentaire à la hausse. De nouveaux emballages pour l’huile alimentaire et le sucre seront également introduits. C’est donc une augmentation de 50 DA pour le bidon, soit 10 DA pour le litre. Pour les bouteilles d’huile de 02 litres et 01 litre, leurs prix restent inchangés et sont respectivement de 250 DA et 125 DA. Concernant le sucre blanc, le prix reste le même, soit 95 dinars le kilo pour le sucre emballé et 90 dinars le kilo pour le sucre en vrac. Selon l’article 12 du même texte: «Une compensation est allouée sur le budget de l’Etat aux opérateurs pour la prise en charge de la hausse des prix des matières premières du sucre blanc et de l’huile alimentaire raffinée ordinaire importées ou produites localement sous forme d’huiles brutes de soja, en vue de garantir le maintien des prix plafonds aux consommateurs». Le même article précise que «cette compensation est allouée au cas où la matière première est obtenue à partir d’autres graines cultivées localement». La compensation, au sens des dispositions du présent article, «concerne seulement les quantités d’huile alimentaire raffinée ordinaire et de sucre blanc destinées au marché intérieur et aux consommateurs exclusivement», est-il indiqué. Une augmentation qui était dans l’air où l’huile avait disparu des étalages. Tout le monde savait que l’huile allait augmenter. Déjà, tous les prix produits de grande consommation ont grimpé. Le citoyen ne sait plus à quel saint se vouer puisque les prix de la pomme de terre, et de toutes les viandes, ont excessivement augmenté. Tout a augmenté. Le prix du pain est aussi dans la balance où des boulangers demandent une augmentation des prix. Ces augmentations ont généré de la tension sociale. Des Algériens ont peur de l’avenir.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Pétrole, risque d’une réduction de l’offre

Les prix du pétrole ont ...

Feux de forêts, l’alerte !

En Algérie, le risque d’incendies ...

L’UE s’attaque au gaz russe!

L’Union Européenne a instauré son ...

Le blé inquiète encore !

Au Royaume-Uni et en France, ...

Pétrole, la guerre des prévisions !

L’Agence internationale de l’énergie «AIE ...