Accueil » Point de Vue » L’huile de table, retour à la Une

L’huile de table, retour à la Une

Encore un épouvantable épisode sur l’huile de table.. Cette fois-ci, ce n’est pas uniquement la pénurie par la rupture intermittente du produit qui fait parler d’elle..Mais, en fait, c’est de la pénurie assaisonnée des longues et honteuses chaînes d’attente, façon pour nous faire croire que la crise va être – cette fois, difficile voire insupportable. Où est partie l’huile, qui normalement devrait se trouver sans la moindre entrave, sur les étalages des commerces ? Le ministère du commerce, responsable direct de la situation évoque toujours les mêmes raisons d’il y a deux ans : c’est la faute aux contrebandiers des frontières et des cartels de la spéculation, paraît-il, constamment hors de la portée du bras long, des contrôleurs de Mr Rezzig, des services de sécurité et de la justice. Je suis prêt à condamner les agissements des contrebandiers et les réseaux des spéculateurs..Mais à quoi va servir ma condamnation et toutes les condamnations du monde? Une vermine est censée être écrasée et pétrifiée afin de ne plus en entendre parler. La crise actuelle ayant touché un produit de consommation de première nécessité, nous fait encore dire, que les chefs des cartels de la pénurie et ceux des réseaux de la contrebande agissant au niveau des frontières sont toujours plus forts pour avoir réussi à porter ce grand préjudice à l’autorité de l’Etat et à sa réputation. L’on est sûr qu’il n’y a pas uniquement le profit qui guide les aventures de ces malfaiteurs. Oui, il y a en filigrane du politique là-dedans. Le but de cette campagne visant à fomenter une crise d’une denrée alimentaire très prisée, ne serait jamais de vouloir nuire au citoyen ordinaire, mais plutôt, d’entacher l’image de l’Etat et de son autorité. Un gouvernement qui n’est pas capable de rendre disponible, à tout lieu et à tout moment, l’huile de table au profit du citoyen.. C’est quoi ça ? C’est sûr que le gouvernement par l’entremise de ses services compétents est en train de faire le nécessaire. Seulement, la tricherie serait partout dissimulée au niveau de tous les arcanes de l’Etat. Nous avons rappelé il y a quelques mois de ça, que sans des purges qui devraient toucher sans la moindre attitude de pitié, toutes les entités nuisibles dissimulées dans les rouages de l’Etat…Il n’est pas ingénieux de lutter contre les réseaux des spéculateurs et des contrebandiers, alors que leurs acolytes dans les différents paliers de l’administration demeurent sains et saufs…

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Israël viole la décision de la CPI

Ce n’est pas la première ...

Victoire diplomatique pour la Palestine

La grande révolte palestinienne du ...

La sécurité sanitaire 2025-2030

La sécurité sanitaire pourrait avoir ...

Le dessalement: une option stratégique

Face à l’indisponibilité de l’eau, ...

2027, serait-elle, l’année de l’émergence?

C’est une thèse qui n’est ...