Accueil » SPORT » Leur situation en club compromet leur avenir en vert. L’EN à la CAN sans Benrahma et Hadjam?

Leur situation en club compromet leur avenir en vert. L’EN à la CAN sans Benrahma et Hadjam?

Alors que Djamel Belmadi a jusqu’à la mi-décembre pour envoyer à la CAF sa liste élargie de 55 joueurs en prévision de la Coupe d’Afrique des Nations qui se déroulera en Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024, quelques éléments qui font partie du groupe semblent avoir déjà hypothéqué leurs chances d’être du voyage au pays de Didier Drogba. C’est le cas notamment de Saïd Benrahma. Sans nul doute, personne n’aurait imaginé possible ou prévisible ce qu’est en train de vivre le sociétaire de West Ham ces dernières semaines. Brillant vainqueur de l’UEFA Europa League Conférence en fin de saison dernière, élément important du dispositif de David Moyes et très apprécié par le vestiaire, Saïd Benrahma avait fini par convaincre tous ceux qui avaient encore quelques doutes sur sa capacité à faire montre de régularité dans le très haut niveau. L’ancien attaquant de Brentford devait même profiter des déboires de Youcef Belaïli avec son ex-club, l’AC Ajaccio et sa reprise tardive au Mouloudia d’Alger pour devenir titulaire en sélection. Or, ce qu’il a vécu lors du dernier rassemblement ne l’a certainement pas servi, ni sur ni en dehors du terrain. Alors qu’il devait profiter de ces deux rencontres face au Cap Vert puis face à l’Egypte pour dissiper tous les doutes à son sujet, l’affaire du penalty avec Islam Slimani puis son altercation musclée avec Djamel Belmadi, dont les images montrant le sélectionneur l’attraper par le col ont fait le tour du monde, ont tout remis en cause, ou presque. A cela s’ajoute également son statut de remplaçant chez les Hammers puisqu’il n’a disputé que trente-trois minutes de Premier League depuis un mois! Entré à la 72ème minute de jeu face à Sheffield United, il avait, ainsi, fini le match pour 18 minutes de présence sur le terrain avant d’être lancé dans le dernier quart d’heure face à Newcastle United. Avant ces deux rencontres, il n’était pas entré en jeu face à Liverpool tout comme il est resté sur le banc après, soit face à Aston Villa le week-end dernier. Ce qui demeure, évidemment, très peu pour espérer continuer à bénéficier de la confiance du sélectionneur national qui n’a guère goûté à son comportement lorsqu’il a été remplacé à Abu Dhabi et le lui a fait savoir avec la manière que l’on sait. L’arrivée du crack formé à Lyon, Amine Gouiri, qui peut facilement jouer à gauche conjuguée à la forme affichée par Youcef Belaïli depuis l’entame de la saison en cours de la Ligue 1 – Mobilis obscurcie, de fait, plus jamais son horizon en Vert. Et c’est pratiquement pour les mêmes raisons que l’avenir en sélection de Jaouen Hadjam s’écrit, également, en pointillés, en raison, notamment, d’une situation difficile en club et d’une féroce concurrence en Vert. Sous le maillot du FC Nantes cette saison, l’Algérien n’a eu que 49 minutes à se mettre sous la dent depuis l’entame de la saison en cours. Lors de la victoire des Canaris face à Montpellier dimanche, Hadjam a d’ailleurs refoulé la pelouse du stade de la Beaujoire pour la première fois depuis la fin du mois d’août pour vivre les deux dernières minutes du temps additionnel. Samedi à Lens, il a été lancé à la 81’ en remplacement de Merlin pour les dix dernières minutes de cette rencontre qui a vu les Sang et Or piétiner les Canaris (4-0). Un manque de temps de jeu qui risque de condamner, avant terme, Benrahma et Hadjam, à suivre la CAN à la télévision.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

NC Magra-MC Oran et US Souf- ES Ben Aknoun, demain à 16h. Combat de feu pour un quatuor en danger

Remis en selle par leur ...

Elle sera l’un des cinq points stratégiques choisis par l’instance planétaire. L’Algérie mise à l’honneur par la FIFA

L’Algérie du football est de ...

Les supporters attendus en nombre à Magra vendredi. MCO: Grinta et supplément d’âme!

Après avoir passé l’écueil de ...

Le Mouloudia assure l’essentiel après avoir évité le pire. Acimi: «On souffrira mais le MCO ne rétrogradera pas!»

Ceux qui étaient samedi soir ...

Le MCO joue très gros face à l’US Souf. Belatoui: «Il faudra faire très attention …»

Dans sa quête de maintien, ...